in

Pourquoi le panda géant est-il noir et blanc ?

Crédits : iStock

Pourquoi le panda géant est-il noir et blanc ? La question paraît simple tant nous sommes habitués à l’animal qui suscite beaucoup d’empathie et de compassion. Pourtant, jusqu’à présent, il n’y avait pas de réponse. Mais une étude récente menée par des chercheurs américains nous livre quelques éléments de réponses.

La coloration permet toute une série de tâches dans le règne animal comme celle d’attirer les femelles, d’avertir les prédateurs ou de se fondre dans l’environnement. Pour comprendre pourquoi des organismes arborent telles ou telles couleurs ou tels ou tels motifs, les biologistes les comparent souvent avec des espèces aux motifs/couleurs similaires qui occupent les mêmes niches dans des environnements différents. Par exemple, des taches noires similaires tapissent le pelage des léopards (en Afrique et en Asie) et des jaguars (dans les Amériques) en dépit de leur position géographique diamétralement opposée et ces taches permettent de briser leurs contours quand ils traquent leurs proies. Mais le problème avec les pandas, c’est qu’ils sont plutôt uniques.

Tandis que les rayures contrastées et les taches sont communes dans le règne animal, le panda est quant à lui noir et blanc. Majoritairement constitué de blanc, il porte en revanche les oreilles, les pattes et le contour des yeux noirs. Mais pourquoi ? Deux équipes de chercheurs de l’University of California et de la California State University ont travaillé ensemble pour tenter de percer le mystère en comparant chaque zone distincte de noir et blanc avec les colorations de 39 sous-espèces d’ours ainsi que 195 autres espèces de carnivores en accordant une attention particulière à leurs habitats spécifiques.

L’approche est ici différente, les biologistes ont traité chaque partie du corps comme une zone indépendante des autres pour le cas du panda. Vu ainsi, il semblerait que le panda ait évolué de manière à se fondre dans deux environnements différents retrouvés dans les régions montagneuses du centre de la Chine où il vit, lui permettant de communiquer avec ses amis et d’éviter ses ennemis. Contrairement à leurs cousins plus carnivores, les pandas ont un régime végétarien basé sur les pousses de bambou qui ne sont pas aliments les plus faciles à digérer bien qu’elles soient abondantes.

Les pandas compensent alors en limitant leurs mouvements, mais contrairement à ce que leur apparence pourrait laisser penser, ils ne parviennent pas à « ranger » assez de graisse pour subvenir aux mois de l’hiver. Cela signifie que les pandas doivent rester actifs toute l’année, faire avec le gel et la neige et trouver assez de nourriture pour satisfaire leurs besoins énergétiques. Selon nos chercheurs, avoir le ventre et une tête blanche permet à l’animal de se fondre dans l’environnement immaculé pour éviter les léopards des neiges et autres chacals. Les « chaussettes » et les « manches » sombres leur permettraient en revanche de se cacher dans l’ombre des bosquets de bambous tropicaux pendant les mois les plus chauds.

Concernant les contours des yeux noirs et les oreilles, les chercheurs ont émis l’hypothèse que ceux-ci pourraient servir à communiquer avec les autres pandas, notamment dans la concurrence pour la disponibilité des territoires. Il y a quelques années, cette même équipe de chercheurs avait soutenu que les rayures du zèbre permettaient de tromper les insectes volants en leur offrant ainsi une protection contre le fléau des insectes piqueurs.

Source