L’indice glycémique du pain est aussi élevé que celui du sucre blanc

pain blanc miches boules boulangerie boulanger
Crédits : Photology1971/iStock

Bien qu’il ne présente pas de saveur sucrée, le pain, qu’il soit élaboré avec de la farine blanche ou complète, est un aliment recelant de sucres dits « lents ». D’ailleurs, l’indice glycémique de la baguette serait aussi élevé que celui du sucre blanc…

Qu’est-ce que l’indice glycémique et comment se calcule-t-il ?

L’indice glycémique (IG) est une mesure qui classe les aliments contenant des glucides en fonction de leur impact sur la glycémie (taux de sucre dans le sang) après leur consommation. On les mesure sur une échelle de 0 à 100. Les aliments ayant un IG élevé (70 et plus) provoquent une augmentation rapide de la glycémie, tandis que ceux à l’IG faible (55 ou moins) bénéficient d’une élévation glycémique plus graduelle.

Méthode de calcul de l’IG d’un aliment

Pour calculer l’indice glycémique d’un aliment, on compare son effet sur la glycémie par rapport à celui d’un aliment de référence, généralement du glucose pur ou du pain blanc.

Les participants à l’étude consomment ainsi une quantité fixe de l’aliment de référence ou de l’aliment test, puis les niveaux de sucre dans leur sang sont mesurés à intervalles réguliers sur une période de deux heures. Ces résultats sont ensuite utilisés pour calculer l’IG en comparant la courbe de glycémie de l’aliment test à celle de l’aliment de référence.

Notons que l’IG d’un aliment peut varier selon de nombreux facteurs comme sa composition en glucides, sa préparation et les autres aliments consommés dans le même intervalle.

indice glycémique IG pain blanc sucre aliments classement
Crédits : Liudmila Chernetska/iStock

Le pain est une forme de sucre

Qu’il soit blanc ou complet, le pain est riche en sucres considérés comme lents, bien que ce soit rarement le cas (ces sucres sont le plus souvent assimilés rapidement). Ainsi, l’indice glycémique de l’aliment préféré des Français tourne autour de 70, soit le même que celui du sucre de table.

Selon une étude réalisée auprès de plusieurs groupes de diabétiques, la farine (blanche ou complète) provoquerait une importante élévation du taux de sucre dans le sang et, par extension, un pic d’insuline et une hypoglycémie.

Les sucres rapides contenus dans le pain ont alors pour effet d’accélérer le vieillissement, voire de déclencher un diabète et autres maladies.

pain tranches couper farine blé
Crédits : Mariana Kurnyk/Pexels