in

Environnement : les pailles en papier posent autant problème que les pailles en plastique

pailles en papier
Crédits : ddukang / iStock

Depuis quelques années, il n’est pas rare de voir des pailles en papier dans certains cocktails et autres boissons. Toutefois, une récente étude démontre qu’elles ne sont pas réellement mieux que les pailles en plastique. En effet, les pailles en papier sont également dangereuses pour l’environnement et la santé humaine.

Un remplacement inutile ?

En France et dans bon nombre d’autres pays, les pailles en plastique ont été bannies, tout comme les autres plastiques à usage unique. Ces pailles dangereuses pour l’environnement appartiennent donc au passé et ont laissé place aux pailles en papier. En revanche, une étude publiée le 24 août 2023 dans la revue Food Additives & Contaminants apporte de mauvaises nouvelles à ce sujet.

Les chercheurs de l’Université d’Anvers (Belgique) à l’origine de ces travaux stipulent en effet que les pailles en papier n’apportent pas grand-chose face aux pailles en plastique et qu’elles présentent elles aussi une dangerosité à la fois pour l’environnement et la santé.

Rappelons tout de même que des centaines de millions de pailles en plastique sont encore utilisées chaque jour dans le monde. Toutefois, certains pays comme la France ou les États-Unis les ont totalement mises au rebut au profit des pailles en papier.

Des résultats inquiétants

Dans le cadre de leurs recherches, les auteurs ont analysé les pailles en papier provenant de 39 marques différentes. Or, les résultats laissent penser qu’elles renferment davantage de substances toxiques et chimiques.

« Les pailles faites à partir de matériaux naturels, comme du papier ou du bambou, sont souvent présentées comme étant plus durables et écoresponsables que celles en plastique, explique le scientifique de l’environnement. Cependant, la présence de PFAS  dans ces pailles montre que ce n’est pas forcément le cas. », a déclaré Thimo Groffen, principal auteur de l’étude dans un article de Newsweek.

pailles en papier
Crédits : Chiemi Kumitani / iStock

Le problème principal : les PFAS

Les PFAS sont des substances perfluoroalkylées, des composants synthétiques et chimiques dont les possibles effets néfastes sont nombreux. En 2022, l’ANSES en France affirmait que ces substances se retrouvent un peu partout, et ce, depuis les années 1950. Elles entrent notamment dans la composition des mousses anti-incendie, des emballages alimentaires, des plastiques à usage unique (dont les pailles), des textiles, des produits phytosanitaires ou encore des cosmétiques.

Par ailleurs, la contamination concerne tous les milieux, à savoir l’eau, l’air, les sols ainsi que les sédiments. L’agence mentionne également une accumulation des PFAS au sein des organismes vivants qui se retrouvent dans la consommation. L’exposition humaine à ces substances est donc évidente.

Du côté des effets possibles sur la santé humaine, la liste est longue : risques accrus de cancers, altération de la fertilité et du développement du fœtus, augmentation du cholestérol dans le sang, interférences avec le système endocrinien (thyroïde) et immunitaire ou encore diminution de la réponse du système immunitaire à la vaccination.