in

Menacés par Irma, les Bahamas débutent « la plus grande évacuation dans l’histoire du pays »

Hubert Minnis, le Premier ministre des Bahamas, annonce l’évacuation des populations des îles dans la partie sud de l’archipel, quelques jours avant le passage de l’ouragan Irma.

Irma fonce tête baissée sur les Bahamas et menace actuellement les îles Mayaguana, Inagua, Crooked Island, Acklins, Long Cay et Ragged Island. Les autorités ont déjà commencé « la plus grande évacuation dans l’histoire du pays » estiment les agences de presse mondiales. Des milliers de personnes sont actuellement dirigées vers la ville de Nassau sur l’île de New Providence. Les autorités des îles de Saint-Martin et de San Barthelemy, qui font partie de l’archipel des Antilles, mettent par ailleurs en garde la population contre des vagues pouvant atteindre les douze mètres de haut et le risque de fortes inondations au niveau des zones côtières.

Irma devrait auparavant rendre visite aux îles Vierges britanniques, à Porto Rico, à la République dominicaine, à Haïti et Cuba, avant d’arriver en Floride ce week-end. Le président américain Donald Trump a d’ores et déjà déjà déclaré l’état d’urgence pour la Floride, Porto Rico et les îles Vierges américaines. Le Ministère des Affaires étrangères français conseille par ailleurs aux voyageurs de se tenir au courant de l’évolution de la situation sur le site du Centre National des Ouragans (NOAA) et de se conformer aux directives émises par les autorités locales que vous pouvez retrouver sur le site du consulat général de France à Miami. Après les Bahamas, Irma devrait prendre la direction d’Haïti, et plus précisément du nord de l’île. L’ambassade de France en Haïti conseille quant à elle aux touristes présents sur place de s’éloigner du nord de l’île.

Deuxième cyclone important de la saison après Harvey, Irma ne devrait connaître une baisse d’intensité qu’après son entrée sur les États-Unis, rétrogradant alors en dépression tropicale puis en simple dépression. Seuls trois ouragans ont frappé les Antilles avec une telle intensité : David en 1979, Hugo en 1989 et Lenny en 1999. Tous trois avaient été dévastateurs. Dans l’Atlantique, Irma est déjà l’ouragan le plus puissant depuis dix ans.

Source