in

Oubliez la peau irritée et les coupures, le rasoir à la technologie laser, c’est pour 2016 !

Crédits : Kickstarter

Fort d’une campagne de financement participative au succès éclatant, le rasoir à la technologie laser entrera sur le marché dès 2016 et entend bien y faire une petite révolution. Découvrez ce rasoir baptisé « Skarp ».

« Skarp », c’est ce rasoir d’un tout nouveau genre qui compte en terminer avec les problèmes de démangeaisons, de risques de coupure, d’irritation et également mettre fin aux besoins en gels et mousses à raser, en eau pour le rasage et à la pollution qui découle de ces utilisations. Développé par deux Suédois, Morgan Gustavsson et Paul Binun, il intégrera le marché dès 2016.

Ce projet a été soumis à une campagne de financement participatif sur la plateforme Kickstarter, et le succès a été plus qu’au rendez-vous. En effet, l’objectif de base de 160 000 $ a été pulvérisé, atteignant aujourd’hui plus de 1 800 000 $, avec encore 18 jours de campagne. Un rasoir qui entend révolutionner le rasage grâce à la technologie laser.

L’idée est venue de l’un des deux créateurs, Morgan Gustavsson, déjà à l’origine de cette technologie appelée IPL (Intense Pulsed Light) en 1989 sur le marché de l’épilation, une technologie encore très utilisée aujourd’hui. Pas au point à l’époque pour être adaptée au rasage, il aura fallu attendre dix années pour trouver l’onde capable d’être efficace sur tous les types de poils.

dcd232eeaf70451621969d0018725664_original
Crédits : Kickstarter

Un autre argument est mis en avant par les deux créateurs, celui de l’écologie. Outre les besoins en eau, en gels et en mousses de la méthode de rasage classique, c’est aussi la nécessité de fabrication de rasoirs jetables qui serait supprimée. « Chaque année, 2 milliards de rasoirs ou de têtes de rasoir sont jetés aux États-Unis! En raison de la nature dangereuse des lames, ils ne peuvent pas être triés et aucune municipalité ou district ne peut effectuer un tri efficace. Ils finissent dans des décharges et dépotoirs. De nombreuses régions du monde connaissent une sécheresse et payent des prix élevés pour l’eau. Comme ces sécheresses deviennent plus fréquentes et graves, l’utilisation de l’eau serait largement diminuée par ce rasoir » peut-on notamment lire sur la page Kickstarter du projet.

d51b166fd7866c1d0dcf81c9935ae913_original
Crédits : Kickstarter

Le « Skarp » entrera sur le marché à partir du mois de mars de l’année 2016 et les premières commandes sont déjà disponibles à un tarif de 189 $, soit environ 168 €.

Sources : businessinsider, kickstarter