in

Où en est Perseverance dans ses dépôts d’échantillons au sol ?

Perseverance échantillons Mars
Quatre des dix échantillons prévus sont déjà au sol. Crédits : NASA

Perseverance a déposé son quatrième tube d’échantillons au sol dans le cratère Jezero, ce qui signifie que son dépôt « de secours » sur le site de Three Forks est maintenant terminé à 40 %. Ces tubes seront récupérés dans quelques années par de petits giravions similaires à Ingenuity en cas de problème avec le rover.

Pour tenter de savoir si la vie est un jour apparue sur Mars, Perseverance collecte des échantillons dans le cratère Jezero. La dépression de 45 km de large abritait jadis un lac alimenté par un delta de rivière. Ces échantillons sont stockés dans des tubes. Ils seront ensuite récupérés dans le cadre d’une mission future pour être rapportés sur Terre au début des années 2030. Dès lors, les scientifiques pourront les analyser avec des technologies de pointe.

Naturellement, les équipes de Perseverance sélectionnent soigneusement les sites de forage, le but étant de maximiser les chances de pouvoir isoler des signes de vie.

Plusieurs échantillons de secours

Il est prévu que Perseverance, qui est présent sur Mars depuis février 2021, dépose au sol dix de ses 43 échantillons sur le site de Three Forks. Cette tâche peut être considérée comme une sorte de sauvegarde. En effet, il est normalement prévu que le rover lui-même livre ses échantillons à un atterrisseur au début des années 2030. Cependant, au cas où Perseverance ne serait plus opérationnel au moment de l’arrivée de cette mission de retour d’échantillons, deux petits hélicoptères seront déployés pour collecter eux-mêmes ces échantillons de secours laissés au sol.

Similaires à Ingenuity, ces giravions seront munis d’un bras permettant de ramasser les échantillons, mais aussi d’une petite roue sur chacune de leurs quatre pattes d’atterrissage. Chaque drone pourra transporter un échantillon de 150 grammes à la fois et chaque manœuvre doit durer environ quatre jours.

échantillons tube Perseverance
Le premier échantillon déposé au sol par Perseverance. Crédits : NASA/JPL-Caltech/MSSS

Perseverance a déposé son premier échantillon à Three Forks le 21 décembre dernier. Il en est désormais à quatre, tous espacés d’une dizaine de mètres. Il s’avère que l’ensemble de l’opération est beaucoup plus exigeant techniquement qu’il n’aurait pu le paraître à première vue. Par exemple, l’équipe de contrôle au sol doit s’assurer que les tubes sont dans la bonne position et ne se retrouvent pas sous les roues du rover.

Pour ceux qui s’inquiéteraient de la météo, les chercheurs ne craignent pas que des tempêtes de poussière puissent complètement enterrer ces tubes exposés aux éléments. Et si tel était le cas, le rover prend soin d’enregistrer soigneusement leur position exacte.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.