in

Oseriez-vous grimper sur ce hamac suspendu au-dessus du vide ?

Crédits : Alexas_Fotos / Pixabay

Le hamac est généralement un objet de détente absolu à destination des adeptes de la sieste, une belle après-midi d’été… Certaines personnes aux États-Unis ont néanmoins détourné son usage et en ont fait un outil de sensations fortes.

Nous voici à Moab dans l’Utah, où se réunissent à la période de Thanksgiving chaque année des « Highliners » provenant de tout horizon. Cette année, un hamac a été suspendu à 120 m de hauteur au-dessus d’un canyon. Trois jours ont été nécessaires à son montage par environ 50 personnes. Le hamac a reçu le nom de « Mothership Space Net Penthouse ». Bien sûr, il est interdit d’avoir le vertige!

Les highliners (ou « slackeurs ») sont les pratiquants du « slackline », un sport ressemblant au funambulisme dont le succès est assez récent malgré son invention au début des années 80 en Californie.

Les adeptes de ce sport se déplacent généralement sur une sangle tendue entre deux ancrages (entre deux arbres par exemple). Le Slackline est d’ailleurs pratiqué en milieu urbain comme en milieu naturel. Enfin, le slackline se décline en plusieurs disciplines, suivant les règles respectées, l’environnement dans lequel on se trouve, la longueur et/ou largeur de la sangle ou encore l’altitude à laquelle on pratique. Ainsi, il est possible de s’adonner au « Shortline » ainsi qu’au « Trickline », « Longline », « Jumpline », « Highline », « Waterline », « Rodéoline », ou encore « Blindline », qui est la pratique du slackline en aveugle.

Des slackeurs français ont dernièrement battu un record le 14 novembre 2014, celui de parcourir une distance de 601 m (six stades de football) sur une sangle tendue avec une pression de deux tonnes. Le record a été validé à Toussieux, petite municipalité au nord-est de Lyon, entre les champs de colza, de blé et d’orge.

L’usage du hamac a donc été adapté par les slackeurs de l’Utah et si vous vous demandez pourquoi un trou est présent en son centre, sachez qu’il s’agit d’une cible de « Base Jump »!

Sources : GizmodoLe Monde