in

Ils ont réussi à « cultiver » une oreille sur une pomme

Crédits : Capture vidéo

Cela paraît totalement incroyable, mais c’est pourtant bien vrai. Des biologistes canadiens sont parvenus à cultiver une oreille humaine à partir d’une pomme, oreille qui peut désormais être transplantée bien que la technique nécessite encore quelques améliorations.

Cette prouesse trouve en réalité son origine il y a plus de 60 ans, en 1951, lorsque l’Américaine Henrietta Lacks a succombé à une tumeur cancéreuse à développement très rapide. Durant son traitement, les docteurs ont découvert dans le corps de la femme des cellules extraordinaires capables de se diviser à l’infini, indiquant qu’elles étaient quasiment immortelles.

Ces cellules en question ont été les premières à être cultivées in vitro et ont été utilisées dans le monde entier sous le nom de « HeLa » et sont, aujourd’hui, très largement utilisées pour des expériences scientifiques. Ce sont ces cellules HeLa que des biologistes canadiens ont utilisées, et qui leur ont permis de réaliser cette prouesse, cultiver des organes humains, ici une oreille, à partir d’une pomme. C’est au Pelling Laboratory for Biophysical Manipulation de l’Université d’Ottawa que cela se passe.

capture 2016-08-02 à 18.17.03

« Nous avons retiré d’une pomme ordinaire toutes les cellules contenant l’ADN du fruit. Nous n’y avons laissé que des matériaux cellulosiques. Ensuite, ils se sont transformés en une sorte d’échafaudage pour créer une oreille« , déclarent les biologistes. Le résultat reste encore à perfectionner indiquent-ils également, mais pour eux cela ne fait aucun doute, la création des organes humains à partir de fruits constitue l’avenir de la transplantation d’organes sur des êtres humains.

Source