in

Ils ont créé la boucle la plus complexe et la plus serrée jamais réalisée

capture video

Une équipe de chercheurs britanniques est parvenue à créer le nœud le plus serré et le plus complexe jamais réalisé. Mais ce nœud qui est également infiniment fin ouvre ainsi des perspectives pour le développement de matériaux à la fois flexibles, solides et légers.

Le maillage moléculaire le plus complexe jamais réalisé a rendu possible la création du nœud le plus serré jamais réalisé dans toute l’histoire scientifique. Un nœud qui est aussi infiniment fin puisque le résultat représente une épaisseur de moins de 200 000 fois celle d’un cheveu humain. D’après l’étude publiée dans la revue Science par les chercheurs britanniques, le nœud croise huit fois une boucle d’un millionième de millimètre de longueur composée de 192 atomes.

Une nouvelle technique proche du tissage a permis à ces chercheurs de parvenir à la réalisation de ce nœud extrêmement fin, solide et serré en mêlant une multitude de brins moléculaire entre eux. « Faire des nœuds est un processus similaire à celui de tisser, de ce fait les techniques mises au point pour faire des nœuds avec des molécules devraient pouvoir être appliquées au tissage de brins moléculaires », déclare David Leigh, en charge de l’étude.

Une technique que les chercheurs espèrent rendre capable de nouer ou tisser des matières différentes, dont des plastiques et des polymères pour améliorer ces dernières en terme de flexibilité, solidité ou légèreté ou encore pour créer de nouvelles matières qui bénéficieraient de ces caractéristiques. « Certains polymères naturels tels que la soie d’araignée peuvent être deux fois plus solides que l’acier, donc le fait de tresser des fils de polymère pourrait ouvrir la voie à de nouvelles générations de matériaux légers, super-résistants et plus souples pour les textiles et la construction », explique David Leigh, de l’Université de Manchester, en Angleterre.