in

Et si on transformait nos murs en capteurs solaires ?

Crédits : Build Solar

Ces briques en verre captent la lumière du Soleil, les transforment en énergie et font office d’isolement tout en laissant passer la lumière. Ceci pourrait représenter une alternative plus qu’intéressante aux panneaux photovoltaïques habituellement installés sur le toit des habitations.

Cette brique qui a tout d’une révolution a été imaginée par des chercheurs de l’Université d’Exeter (Royaume-Uni) et est développée par la start-up Build Solar basée dans le campus de ce même établissement.

La brique baptisée Solar Squared a la principale particularité d’être dotée d’une optique capable de guider et concentrer la lumière. Cette lumière est alors dirigée vers de petites cellules solaires qui se chargeront de générer de l’énergie à utiliser instantanément ou à stocker pour plus tard afin d’alimenter le bâtiment lui-même, ou encore permettre le chargement de véhicules électriques.

Le fait est que les capacités de cette brique ne s’arrêtent pas là. En effet, celle-ci permet une meilleure isolation thermique qui fait défaut en ce qui concerne de nombreux bâtiments aujourd’hui. Elles peuvent alors remplacer les briques traditionnelles de même taille et également laisser passer la lumière, une véritable innovation. Ainsi Build Solar promet à ses futurs clients des coûts limités, un bon apport énergétique, une isolation performante ainsi qu’une esthétique attrayante.

En milieu d’année 2017, le Daily Mail avait déjà annoncé la mise sur le marché de cette fameuse brique en verre pour 2018 alors que la start-up recherchait des partenaires pour un financement. Selon Hasan Baig, professeur à l’Université d’Exeter à l’origine du projet, les Building-integrated photovoltaics (BIPV) représentent une industrie en plein essor avec un taux de croissance annuel de 16 %.

Selon le site Energie Facteur 4, le BIPV « fait référence aux modules photovoltaïques qui remplacent des matériaux de construction conventionnels, comme le verre par exemple, tout en produisant de l’énergie. Cette intégration fonctionnelle s’accompagne le plus souvent d’une intégration architecturale. »

Sources : The Daily MailArchitectural DigestScience & Vie