in

Peut-on vraiment se noyer dans des sables mouvants ?

Crédits : Wikimedia Commons

Popularisés dans le cinéma, les sables mouvants pourraient avaler entièrement un homme ! Est-ce réellement possible ou cela relève-t-il du mythe ? Quoi qu’il en soit, il reste vivement déconseillé de s’en approcher.

Les sables mouvants (ou lises) sont un type de sol d’apparence solide, mais très instable qui ne peut supporter qu’un poids très limité. Dans leur majorité, les sables mouvants sont composés d’eau et d’argile ainsi que de sable fin à hauteur de 40 % seulement. Il s’agit d’un matériau thixotrope, c’est-à-dire capable de changer de consistance.

La viscosité des sables mouvants dépend clairement de la vitesse d’écoulement et de la force exercée. Prenons l’exemple d’un yaourt à la base solide, pouvant devenir liquide lorsque remué à l’aide d’une cuiller, une action détruisant le réseau de protéines de lait qui permettait une telle fermeté. Pour les sables mouvants, la situation est similaire. En effet, les plaquettes d’argile peuvent s’agglomérer après un certain temps, mais cette structure fragile se détériore très facilement si l’on marche dessus.

Une situation propice pour l’obtention de sables mouvants dignes de ce nom est un courant d’eau ascendant maintenant un mélange eau-sable. D’ailleurs, cette eau est le plus souvent salée, favorisant alors le regroupement des particules d’argile.

(Crédit image : Attention Sables Mouvants)

Rester bloqué dans des sables mouvants est possible et cela arrive. Lorsque l’on bouge, le sable se tasse de plus en plus au fond du trou. Pour un simple pied coincé, il faudrait une force similaire à celle nécessaire à soulever une voiture pour le retirer. Ainsi, pour tenter de sauver son pied sans y laisser la jambe, il faut tenter de le tourner afin d’y introduire de l’eau pour espérer rendre la zone plus malléable.

(Crédit image : Mythiques Sables Mouvants)

En revanche, se noyer dans des sables mouvants relève effectivement du mythe, car cela est physiquement impossible, merci à la poussée d’Archimède ! En effet, celle-ci nous informe qu’un homme (ou un animal) dont la densité est d’un gramme par centimètre cube ne peut se noyer dans un matériau plus dense, en l’occurrence le sable (2g/cm³).

Les légendes concernant l’avalement d’humains par des sables mouvants proviennent sûrement du fait que ces zones instables sont fréquemment présentes au niveau des estuaires des fleuves. Ainsi, il est tout à fait concevable que des malheureux coincés dans des sables mouvants aient pu être noyés lors des marées.

De plus, il existe différents types de sables mouvants comme les sables mouvants secs dans lesquels il est possible de s’enfoncer d’un coup ou encore les sables mouvants type « pâte à modeler », sans argile. Il suffirait à ces derniers de contenir 1 % d’eau en plus pour réduire de 100 000 fois la viscosité du matériau.

Si vous souhaitez en savoir plus, Daniel Bonn, physicien à l’École Normale Supérieure avait donné une conférence vidéo sur le sujet en 2005.

Sources : L’InternauteLe Figaro