in ,

Pourquoi se gratte-t-on parfois sans raison apparente ?

Crédits : iStock

En moyenne, une personne se gratte un endroit du corps environ douze fois par jour. Si certaines démangeaisons ont des origines connues, d’autres semblent sortir de nulle part. Alors, pourquoi se gratte-t-on ?

Une vidéo de la chaîne YouTube Ted-Ed traite des raisons qui font que l’on se gratte en moyenne douze fois par jour. Tout d’abord, cette vidéo (à visionner en fin d’article) et relayée par le site Digg, classe les démangeaisons en quatre grandes catégories qui sont les démangeaisons causées par des réactions allergiques, celles causées par la sécheresse, celles causées par différentes maladies et enfin, celles qui restent encore un mystère « qui surgissent sans aucune raison ou juste parce que l’on parle de démangeaisons », peut-on entendre dans la vidéo (en anglais).

L’une des origines les plus classiques de nos démangeaisons est les piqûres d’insectes. « Quand un moustique vous pique, il libère un composé chimique dans votre corps appelé “anticoagulant”. Ce composé auquel nous sommes légèrement allergiques déclenche la libération d’histamine, un composé chimique qui fait gonfler nos capillaires (des petits vaisseaux sanguins), ce qui permet un flux sanguin plus rapide et accélère la réponse immunitaire à cette apparente menace, ce qui explique le gonflement. L’histamine déclenche également les démangeaisons, ce qui est pourquoi ces piqûres vous poussent à vous gratter », explique la vidéo.

Si les causes des démangeaisons sont relativement comprises, c’est la sensation de démangeaison et surtout la satisfaction que l’on tire à nous gratter qui restent moins comprises. Des études menées chez les souris expliquent que c’est le traumatisme, la douleur que l’on provoque en nous grattant qui prend la place de la sensation elle-même en provoquant cette satisfaction, « presque comme une distraction qui créé cette sensation de soulagement ».

L’explication de cette vidéo Ted-Ed poursuit avec l’historique de notre espèce, expliquant qu’en terme d’évolution, la théorie principale qui explique les démangeaisons est que notre peau « a évolué pour être très sensible au toucher, pour pouvoir gérer les risques du monde extérieur. Pensez-y, la réponse qui nous pousse à nous gratter repousserait n’importe quelle chose dangereuse qui se trouve sur notre peau ».