in

On connaît maintenant l’âge d’or des joueurs d’échec !

Crédits : PxHere

Une  étude récente considérant des parties d’échecs sur plus d’un siècle laisse penser que le cerveau vieillit plus lentement que la force et la masse musculaire. L’âge d’or des joueurs d’échecs se situe à la trentaine. Ensuite, ceux-ci accusent un déclin progressif et inexorable.

Une étude sur 125 ans

La science sait qu’à partir de la trentaine, la masse musculaire et la puissance physique commencent à décliner. Une étude européenne publiée dans la revue PNAS le 21 septembre 2020 estime que le cerveau vieillit à une cadence plus réduite. Les chercheurs emmenés par Anthony Strittmatter de l’Institut Polytechnique de Paris ont analysé des parties d’échecs jouées sur les 125 dernières années. Ils ont ensuite établi une courbe illustrant la progression et les performances des joueurs professionnels au cours de leur carrière.

Selon les directeurs de l’étude, les performances des joueurs professionnels s’améliorent rapidement dès la vingtaine. La maîtrise du jeu arrive vers 30/35 ans et le déclin commence vers 40/45 ans. Les chercheurs rappellent que les échecs nécessitent un système nerveux complexe. Celui-ci doit permettre d’identifier la configuration des pièces et leurs relations sur le plateau de façon automatique.

échecs
Crédits : Pikrepo

Des résultats encourageants

En intégrant des données similaires, une étude de 2006 avait indiqué que les performances d’un professionnel déclinaient moins rapidement pour les échecs que pour des activités physiques telles que la natation. L’étude plus récente est différente dans la mesure où les chercheurs désiraient comprendre à quel âge les individus pouvaient atteindre leur meilleur niveau.

Les auteurs ont analysé environ 1,6 million de déplacements aux échecs dans 24 000 parties différentes entre 1890 et 2014. À l’aide d’un moteur d’échecs sur ordinateur, les chercheurs ont pu déterminer les meilleurs déplacements pour chaque coup. Ceci a permis d’évaluer les compétences de plus de 4 000 joueurs d’échecs professionnels. Évoquons le fait qu’une vingtaine de ces joueurs étaient des champions. Selon les résultats, les joueurs atteignent leurs meilleures performances vers l’âge de 30 ans. Ensuite, celles-ci se maintiennent durant au moins une décennie et commencent à décliner.

Fait plutôt encourageant, selon les chercheurs, les professionnels des échecs ont tendance à atteindre le sommet de leur carrière de plus en plus tôt. En effet, la diffusion des connaissances autour du jeu a fait l’objet d’une amélioration considérable. Citons notamment l’apparition des moteurs d’échecs ainsi que des parties en ligne. Ainsi depuis environ une trentaine d’années, les joueurs les plus jeunes accumulent donc du savoir et de l’expérience plus rapidement qu’auparavant.