in

On a retrouvé l’épave du galion « San Jose » et son trésor estimé à 3 milliards d’euros

Crédits : Comfreak/Pixabay

La Colombie dit avoir retrouvé l’épave du légendaire galion, 307 ans après son naufrage. Le « San Jose » contenait l’un trésors les plus recherchés au monde. 

Pisté par tous les chercheurs de trésors, il était armé de canons uniques en bronze avec des dauphins gravés sur leur partie supérieure, et gisait sous 300 mètres de profondeur. Trois siècles après avoir disparu au fond des eaux caribéennes, le légendaire galion espagnol San Jose a été découvert au large de la Colombie, a annoncé samedi 5 décembre son président, Juan Manuel Santos.

« C’est le plus important trésor découvert dans l’histoire de l’humanité », s’est ainsi enthousiasmé M. Santos lors d’un déplacement à Carthagène, où fut coulé en 1708 le célèbre bâtiment lors d’un affrontement avec les forces navales britanniques. Il était d’ailleurs le principal vaisseau d’une flotte acheminant de l’or et de l’argent des colonies espagnoles en Amérique jusqu’en Espagne pour le roi Philippe V.

Et de l’or, il y en aurait encore. 307 ans après son naufrage, les cales contiendraient jusqu’à 200 tonnes d’or, d’argent et d’émeraudes. Un chargement dont la valeur atteindrait les 3 milliards d’euros. Rien que ça !

Maintenant qu’il est officiellement « localisé », les recherches vont faire appel aux technologies les plus sophistiquées pour sonder l’épave. Mais le San Jose n’est pas seul ; les épaves seraient en effet des milliers à reposer au fond de l’océan au large de la côte caribéenne de la Colombie, mais seules six à dix d’entre elles transportaient de précieux trésors. Mais la plus importante et la plus convoitée était celle du San Jose.

Sources : RT, S & A