in

Les oiseaux modifient leur manière de communiquer lorsqu’ils s’adressent aux petits

Crédits : Alois_Wonaschuetz / Pixabay

Une étude se basant sur des diamants mandarins, de petits oiseaux vivants en Australie et publiée dans la revue Proceeding of the National Academy of Sciences of the USA, démontre qu’à la manière des humains, les oiseaux modifient leur façon de communiquer lorsqu’ils s’adressent à leurs petits. En effet, l’intonation, la vitesse et la répétition des mots prononcés sont totalement différentes d’un adulte à un oisillon. 

Durant la phase de développement, les diamants mandarins apprennent à vocaliser. L’apprentissage du chant se fait au bout d’une quarantaine de jours (les petits restants avec leurs parents de 50 à 60 jours). À cette période, les adultes (et plus particulièrement les pères qui sont qualifiés de « tuteurs » par les scientifiques) chantent plus lentement, répètent certaines parties du chant, et font de longues pauses lorsqu’ils s’adressent à un plus jeune.

Pour mener cette étude et faire cette découverte, les scientifiques ont étudié 2 groupes d’oiseaux. Pour l’un des groupes, l’apprentissage s’est fait par l’enregistrement d’un chant diffusé par haut-parleur. Pour le second groupe, des tuteurs ont été placés dans la cage avec les petits. Ensuite, jusqu’à leur 120 jours, les petits sont restés seuls. Cette expérience a montré que les bébés ayant été accompagnés de tuteurs ont obtenu de bien meilleurs résultats que ceux qui n’avaient eu qu’un enregistrement. Ceux ayant eu un tuteur étaient plus attentifs et plus sociables. Le fait que les adultes adaptent leur manière de communiquer, et leur présence réelle en tant que modèle joue donc un rôle essentiel dans l’apprentissage des petits diamants mandarins.

Source : SciencesetAvenir