in

Obésité : un robinet pour vider son estomac après manger !

Crédits : Capture vidéo

L’Agence américaine du médicament (FDA) vient d’autoriser la mise sur le marché d’une incroyable invention, un dispositif destiné à vider un tiers du contenu de son estomac après être passé à table. Cette invention est destinée à lutter contre l’obésité touchant un américain sur quatre.

« AspireAssist permet de vider 30% du contenu de l’estomac après chaque repas et, au final, de perdre jusqu’à vingt kilos par an » explique la société AspireBariatrics sur son site officiel.

AspireAssist est une sorte de robinet branché sur l’estomac par le biais d’une opération chirurgicale qui dure une vingtaine de minutes. Nul besoin d’anesthésie générale, l’opération consiste à implanter un tube fin destiné à relier l’intérieur de l’estomac à un « skinport » aussi gros qu’un ticket de métro. Ce dernier, situé sur la partie extérieure de l’abdomen, dispose d’une vanne pouvant s’ouvrir et se fermer à volonté. Le processus de vidage du tiers du contenu de l’estomac durerait entre 5 et 10 minutes.

Les utilisateurs de l’AspireAssist recevront également un programme d’éducation en accompagnement. Ce dernier sera destiné à leur montrer comment réduire eux-mêmes leur apport en calories. La FDA, afin d’autoriser le dispositif, indique s’être basé les résultats concluants d’un essai clinique lors duquel 111 patients ont testé à la fois l’AspireAssist et le programme d’éducation, contre 60 autres patients témoins qui n’ont suivi que le programme en question.

Après une année de traitement, le dispositif aurait permis une perte de 12% du poids (en moyenne) chez les personnes utilisant le couple « robinet-programme » contre seulement 3,6% pour les personnes ayant seulement suivi le programme d’éducation.

Selon la FDA, l’AspireAssist est destiné « à des patients âgés de 22 ans ou plus, atteints d’obésité sévère à morbide (dont l’indice de masse corporelle est égal ou supérieur à 35) et qui ont échoué à atteindre et maintenir une perte de poids grâce à d’autres types de traitements » peut-on lire dans un communiqué du 14 juin 2016.

Malgré des avantages certains, AspireAssist comporterait également des contraintes, posant la question suivante : le jeu en vaut-il la chandelle ? En effet, cette technique nécessite un suivi très strict, ne serait-ce que pour réduire régulièrement la longueur du tube en fonction de la perte progressive de poids (et de tour de taille). Les utilisateurs seront donc contraints de consulter puisque l’AspireAssist stoppe son activité de lui-même au bout de 115 cycles, soit après une durée d’utilisation de 5 à 6 semaines.

D’autres points négatifs sont représentés par certains effets secondaires indésirables, tels que des nausées, des vomissements et d’autres indispositions comme la diarrhée et la constipation. Enfin, le prix d’AspireAssist n’est pas accessible à toutes les bourses. En effet, celui-ci coute entre 8000 et 13.000 dollars aux États-Unis, à savoir qu’il existe également en Europe par exemple en Allemagne, en Belgique, en Espagne ou encore en Italie, mais pas en France.

Voici une vidéo publiée par AspireBariatrics expliquant le fonctionnement de l’AspireAssist :

Sources : Sciences et Avenir20 Minutes