in

Il n’y a pas que les humains qui boivent de l’alcool, prenez la fourmi par exemple…

Crédits : francok35 / Pixabay

Il n’y a pas que les humains qui s’enivrent. Cerfs, oiseaux, éléphants, fourmis, il arrive parfois que les animaux goûtent des fruits un peu trop mûrs. Le pas devient alors beaucoup plus hésitant!

Depuis longtemps, les scientifiques se sont demandé comment les animaux réagissaient à l’alcool. Des Russes ont voulu tenter l’expérience en offrant une goutte de vodka à une fourmi. Mélangée avec un peu de sucre, vous verrez que notre goutte de vodka a fait son petit effet. Après quelques « gorgés », son pas se fait hésitant, la trajectoire hasardeuse avant de finir prostrée.

En attendant que notre fourmi décuve, sachez que d’autres insectes ont déjà fait les frais de l’alcool. La Drosophile (Drosophila melanogaster), la fameuse petite mouche des fruits, noie sa frustration de ne pas se reproduire dans l’alcool. Une ivresse qui se traduit par une hyperactivité et des problèmes de coordination, voire un évanouissement. Quant aux abeilles, l’alcool diminue chez elles les échanges sociaux, la marche et les empêche même de se reposer. À boire avec modération donc.

https://www.youtube.com/watch?v=floG53fZ3JE