in

Des images époustouflantes du Titanic révélées en haute résolution

Crédits : S_Bachstroem/iStock

Récemment, une équipe d’explorateurs océaniques est partie observer et filmer l’épave du Titanic. À bord d’un submersible nommé Titan (unique au monde, car résistant à de très fortes pressions), la caméra a enregistré des images magistrales du navire en décomposition, à un niveau de détails inouï.

Le Titanic sous toutes ses coutures

Depuis des années, l’épave du Titanic est sujette à de multiples examens par les historiens. Dernièrement, de nouvelles images du mythique paquebot ont été prises en 8K par la société d’exploration américaine OceanGate. Le bâtiment, qui a fait naufrage entre le 14 et 15 avril 1912 au cœur de l’océan Atlantique Nord sous 4000 m d’eau salée, n’a jamais été observé de façon aussi précise avant cet instant par les chercheurs.

Titanic proue
La proue du Titanic, qui rappelle une célèbre scène cinématographique entre Rose et Jack. Crédits : Capture image YouTube/OceanGate Expeditions

Comme le souligne Rory Golden, plongeur spécialisé du Titanic et expert d’OceanGate Expeditions Titanic, dans un communiqué de presse : « Nous voyons de nouveaux détails dans cette séquence. Par exemple, je n’avais jamais vu le nom du fabricant d’ancres, Noah Hingley & Sons Ltd., sur l’ancre bâbord. J’étudie l’épave depuis des décennies, j’ai effectué plusieurs plongées et je ne me souviens pas avoir vu d’autres images montrant ce niveau de détailC’est excitant qu’après tant d’années, nous ayons découvert un nouveau détail qui n’était pas aussi évident avec les technologies de caméras précédentes ».

Une histoire légendaire

Depuis 110 ans, l’épopée tragique du Titanic, victime de l’outrecuidance anthropique, nourrit les œuvres fictionnelles, basées à la fois sur les témoignages des rescapés et les analyses de l’épave. Pour rappel, la catastrophe aura tué plus de 1500 personnes lors de la traversée inaugurale, devant relayer Southampton en Angleterre à la ville de New York aux États-Unis.

Titanic chaudière
Une des chaudières du paquebot. Crédits : Capture image YouTube/OceanGate Expeditions

Même si de nombreuses rumeurs circulent depuis plus d’un siècle, cet enregistrement vidéo apporte son nouveau lot de vérité. En l’occurrence, nous pouvons y distinguer « la célèbre proue du Titanic, l’ancre bâbord, la coque numéro un, une énorme chaîne d’ancre (chaque maillon pèse environ 200 livres ou près de 91 kilogrammes), la soute numéro un et du bronze massif des cabestans », précise le communiqué.

Cet éclairage novateur sur les vestiges du Titanic permet également d’obtenir des données plus concrètes. Les experts pourront donc les utiliser pour avancer dans leurs recherches, afin notamment d’affiner les paramètres de décomposition de l’épave. Par ailleurs, les scientifiques d’OceanGate repartiront à l’assaut des profondeurs « titanesques » en 2023 et révéleront bien d’autres aspects de l’épave encore inconnus.

Titanic pont
Le pont du Titanic. Crédits : Capture image YouTube/OceanGate Expeditions

Le film du Titanic enregistré par la caméra 8K

La vidéo a été publiée sur la chaîne YouTube OceanGate Expeditions le 30 août dernier. Nous laissons vos yeux se délecter de l’imagerie à haute résolution retranscrivant l’illustre ruine du Titanic. Vous retrouverez ci-après de plus amples précisions concernant le film.

Quelques explications nous sont partagées par PH Nargeolet, pilote du sous-marin et plongeur du Titanic : « Au début de la vidéo, vous pouvez voir la grue utilisée pour déployer l’énorme ancre de quinze tonnes toujours située sur le pont de l’épave et la manille qui était à l’origine attachée au mât principal qui s’est maintenant effondré. Plus tard dans la vidéo, vous voyez trois structures rondes à l’intérieur de la balustrade. Ce sont les chaumards triples qui ont été utilisés pour alimenter les cordes d’amarrage aux bollards à terre pour sécuriser le navire au quai lorsque le Titanic était au port ».