in

Deux nouvelles espèces de dinosaures énormes découvertes en Chine

Source : CNN

Une équipe de paléontologues annonce avoir identifié deux nouvelles espèces de dinosaures massifs dans le nord-ouest de la Chine. Les deux animaux évoluaient il y a entre 120 et 130 millions d’années, ce qui en fait certains des premiers vertébrés découverts dans la région.

Un certain nombre de fossiles ont émergé de la région nord-ouest de la Chine au cours de ces dernières années, notamment dans le bassin Turpan-Hami. Il y a quatre ans, une équipe de paléontologues annonçait notamment la découverte d’un nid de 300 oeufs fossilisés de ptérosaures datés à environ 120 millions d’années. Et surprise, seize d’entre eux contenaient des embryons relativement bien développés et bien préservés.

Leurs analyses avaient à l’époque suggéré que les bébés ptérosaures en particulier pouvaient marcher à la naissance, mais non voler et qu’ils n’avaient pas de dents. Ils avaient donc besoin d’une forme d’aide parentale au début de leur vie. En outre, le grand nombre d’œufs au même endroit nous apprenait que ces ptérosaures vivaient en colonie, au moins au moment de la ponte.

Deux nouveaux géants

À peu près la même époque, des fragments de vertèbres et de cages thoraciques identifiés comme appartenant à trois dinosaures sauropodes, un groupe de dinosaures herbivores connus pour leur long cou caractéristique, ont également été enregistrés. Ces restes ont fait l’objet d’analyses poussées. Plus récemment, une équipe a déterminé que deux de ces spécimens représentaient en réalité deux espèces jusqu’alors inconnues, décrites le jeudi 12 août dans Nature Scientific Reports.

La première, nommée Silutitan sinensis, est représentée par un spécimen mesurant à son époque environ vingt mètres de long. L’espèce serait étroitement liée à Euhelopus, un genre de dinosaure ayant vécu en Asie au début du Crétacé, il y a entre 130 et 112 millions d’années.

La seconde espèce, nommée Hamititan xinjiangensis, est représentée par un spécimen mesurant environ dix-sept mètres de long. Des analyses cladistiques suggèrent que cette espèce intégrait la famille des titanosaures, un groupe de dinosaures sauropodes incluant quelques-unes des créatures les plus lourdes ayant jamais marché sur Terre. Hamititan xinjiangensis représente ainsi l’un des rares sauropodes titanosauriens récupérés en Asie.

dinosaures
Illustration d’artiste de Hamititan xinjiangensis (à gauche) et de Silutitan sinensis (à droite). Source : CNN

En outre, les fragments de leurs fossiles ont été datés du début du Crétacé, il y a environ 120 à 130 millions d’années. Hormis une espèce de ptérosaure (reptile volant) et une dent de théropode, ces deux dinosaures figurent parmi les premiers vertébrés signalés dans cette région d’après l’étude.