in

Une nouvelle vidéo test de la NASA nous offre un spectacle stupéfiant

Crédits : Capture vidéo

À l’aide d’une caméra à la pointe de l’innovation, la NASA nous offre ici une vidéo en slow motion du test d’un propulseur à la beauté captivante.

Le 28 juin, la compagnie Orbital ATK teste une version à l’échelle d’un propulseur, partie permettant d’apporter la poussée supplémentaire nécessaire à la navette dans la première phase de son ascension. Le propulseur QM-2 est en effet testé afin d’être intégré aux systèmes de décollage de la NASA qui seront utilisés dans de futures missions d’explorations spatiales. Pour pouvoir observer le test de ce propulseur avec le plus de détails possible, les ingénieurs et scientifiques de la NASA ont utilisé une caméra HiDyRS-X (High Dynamic Range Stereo X), à la pointe de la technologie.

D’après la NASA, contrairement aux autres caméras hautes vitesses qui ont besoin d’une certaine luminosité et exposition afin de pouvoir enregistrer correctement, la caméra utilisée pour ce test permet d’obtenir un résultat bien plus satisfaisant sur l’ensemble des images de la vidéo, et ainsi une meilleure analyse.

Le test dure seulement 2 min, mais la vidéo en slow motion, ne contenant pas toute la durée du test, en dure trois. Lorsqu’elle commence, le test a déjà débuté, et il est encore en court à la fin de la vidéo. On peut alors observer avec précision pendant ces trois minutes le propulseur en plein travail, nous offrant le spectacle magnifique de tourbillons brillants et dansants de flammes qui s’en échappent.

Ce test fut le second et dernier test à l’échelle des propulseurs, qui seront utilisés prochainement dans le système de décollage de la NASA. Le premier test du propulseur QM-1 ayant eu lieu en mars 2015. Deux de ces propulseurs seront utilisés dans le lancement du Space Launch System, un lanceur spatial lourd dont le premier vol est planifié pour 2018. Ce lanceur sera utilisé dans le décollage du nouveau vaisseau spatial Orion, qui emmènera bientôt des astronautes dans de nouvelles missions d’explorations.

Source