in

Une toute nouvelle tempête vient de naître dans l’atmosphère de Jupiter

Crédits : NASA / JPL-Caltech / SwRI / MSSS / Kevin M. Gill / Gizmodo

Un astronome a récemment détecté de nouveaux mouvements de convection s’élevant au-dessus des nuages ​​de Jupiter, au sud-est de la Grande tâche rouge.

Entre l’emblématique Great Red Spot (ou Grande tâche rouge) de Jupiter et S2-AWO A7, une autre grosse tempête positionnée au sud-est, évolue désormais une toute nouvelle structure. Elle a été découverte le 31 mai dernier par Clyde Foster, directeur de la section Shallow Sky, de l’Astronomical Society of Southern Africa, qui braquait son objectif équipé d’un filtre sensible au méthane sur la géante de gaz.

Fait intéressant : la même zone avait été explorée quelques heures plus tôt par des astronomes australiens. Or, à cet instant, ces mouvements de convection n’étaient pas encore présents. Nous savons ainsi que ce panache nuageux, désormais surnommé “Clyde’s Spot” (d’après l’astronome qui l’a repéré) s’est donc formé très rapidement.

jupiter
La nouvelle structure vue par l’astronome Clyde Foster à travers un filtre sensible aux longueurs d’onde du méthane. Crédits : Clyde Foster / ASSA

Survol de la zone par Juno

Par chance, il s’est également avéré que la sonde américaine Juno devait survoler la zone deux jours plus tard, le 2 juin 2020.

« Compte tenu du timing, du fait que Juno se trouve sur une orbite très allongée de 53 jours, et du fait qu’elle ne peut capturer qu’une fine tranche de Jupiter pendant le survol, c’est une coïncidence remarquable », souligne l’astronome sur le site Web de l’Astronomical Society of Southern Africa.

Grâce aux données recueillies par Juno au cours de ce survol, l’astronome amateur Kevin M. Gill a reconstruit une image (ci-dessous) qui combine cinq photos différentes prises par la sonde à une distance comprise entre 45 000 km et 95 000 km des sommets des nuages ​​de Jupiter.

Pour information, sachez que toutes les images brutes prises par la JunoCam de la sonde sont accessibles au public afin de les parcourir. Ou, comme c’est le cas ici, de les retravailler.

jupiter
Le “Clyde Spot” se positionne entre la Grande tâche rouge de Jupiter et S2-AWO A7, une autre tempête, située au sud-est. Crédits : NASA / JPL-Caltech / SwRI / MSSS / Kevin M. Gill

Le “Clyde Spot” se présente comme une sorte de panache de nuages ​​s’étendant au-dessus des couches nuageuses sous-jacentes. Ces caractéristiques sont facilement détectables dans les longueurs d’onde du méthane, apparaissant comme des taches brillantes, souligne la NASA.

Il est normalement question que Juno survole à nouveau la zone le 25 juillet prochain. Il sera dès lors intéressant d’analyser l’évolution de cette nouvelle tempête jovienne.

Source