in

La nouvelle génération de batteries de smartphones pourra tripler leur autonomie

Crédits : michaljamro / Pixabay

Ce sont des chercheurs de l’Université de Stanford, en Californie, qui sont en train de mettre au point ce qui pourrait bien être la prochaine génération de batteries lithium-ion. Car les batteries actuelles gaspillent énormément d’énergie, cette future génération utilisera un bouclier de carbone nanoscopique, ce qui permettra une autonomie et une durée de vie bien plus longue qu’actuellement. La majorité des utilisateurs de haute technologie, comme les smartphones devrait être ravie !

C’est donc Steven Chu, professeur à l’Université de Stanford, et ancien secrétaire américain dédié à l’énergie, qui table avec ses équipes sur ce projet, et assure qu’une telle batterie pourrait fournir aux utilisateurs de smartphones de deux à trois fois la durée de vie dont ils bénéficient actuellement. Au jour d’aujourd’hui, pour faire simple, les batteries lithium-ion se composent de trois éléments : un électrolyte, qui fournit les électrons, une anode qui envoie les électrons, et une cathode, qui les reçoit. Mais l’anode contient d’autres composants qui rendent les ions instables, et ainsi provoquent une perte d’énergie.

C’est en cela qu’une découverte a été faite. En effet, il s’agit de remplacer notamment le graphite et le silicium par du lithium, bien meilleur conducteur, puis en ajoutant une couche de carbone nanoscopique, ce qui permet une plus grande stabilité des composants, et donc une plus grande durée de vie. « En termes pratiques, si nous pouvons améliorer la capacité des batteries à, disons, quatre fois celle d’aujourd’hui, ce qui serait passionnant, vous pourriez être en mesure d’avoir un téléphone cellulaire avec une durée de vie de la batterie double ou triple« , explique le professeur Steven Chu.

Cela dit, ne vous attendez pas à voir arriver ces batteries de sitôt sur le marché. Toujours au stade du laboratoire et de perfectionnement, il reste notamment à régler la question de la taille de ces batteries, qui devront s’adapter à celle de nos boîtiers de smartphones, et ça, c’est un autre problème..

sources : engadget , phys