in

Une nouvelle espèce de dinosaure au long cou découverte en Afrique

Représentation graphique d'un titanosaure. Crédit: Mark Witton

Une récente étude publiée cette semaine dans le Journal of Vertebrate Paleontology détaille la découverte d’une nouvelle espèce de dinosaure. Un titanosaure au long cou déterré dans le sud-ouest de la Tanzanie.

Dites bonjour à Shingopana songwensis ! Les titanosaures sont un groupe de dinosaures sauropodes qui inclut quelques-unes des créatures les plus lourdes ayant jamais marché sur Terre, comme Argentinosaurus. Habituellement retrouvés en Amériques du Sud, ses nouveaux fossiles datant de la période du Crétacé (70 à 100 millions d’années) ont été cette fois-ci découverts en Afrique, plus rare, dans la région Songwe de la Great Rift Valley dans le sud-ouest de la Tanzanie.

Une partie du squelette de Shingopana songwensis avait déjà été récupérée en 2002 par des paléontologues affiliés au Rukwa Rift Basin Project, un effort international dirigé par les chercheurs de l’Ohio University Heritage College of Osteopathic Medicine Patrick O’Connor et Nancy Stevens. Des parties supplémentaires du squelette – y compris les vertèbres du cou, les côtes, l’humérus et une partie de la mâchoire inférieure – ont été déterrées il y a quelques semaines.

Crédits : Nancy Stevens

Une équipe du Field Museum of Natural History à Chicago a notamment effectué des analyses phylogénétiques pour tenter de comprendre les relations évolutives de ce titanosaures avec les autres espèces déjà connues. Ils ont notamment constaté que Shingopana était plus étroitement liée aux titanosaures sud-américains qu’aux autres espèces actuellement connues d’Afrique ou d’ailleurs.

« Cette découverte suggère que la faune du Nord de l’Afrique était très différente du reste du continent durant la période du Crétacé« , explique Judy Skog, qui a participé aux recherches. « À cette époque, les dinosaures de l’Afrique australe étaient plus étroitement liés à ceux de l’Amérique du Sud et étaient plus répandus que nous le savions. Shingopana songwensis avait des frères et sœurs en Amérique du Sud, alors que les autres titanosaures africains n’étaient que des cousins ​​éloignés« .

Shingopana évoluait notamment aux côtés de Rukwatitan bisepultus, un autre titanosaure décrit par cette même équipe en 2014. Côté physique, l’animal pouvait mesurer jusqu’à 4 mètres de haut, pour un poids avoisinant les 5 tonnes.

Source : National Science Foundation