in

Nouvel atterrissage réussi sur un astéroïde !

Le petit robot MASCOT, actuellement sur la surface de l’astéroïde Ryugu. Crédits : JAXA

Il y a quelques jours, deux petits robots de la JAXA (agence spatiale japonaise) atterrissaient avec succès sur l’astéroïde Ruygu, à plus de 300 millions de kilomètres de la Terre. L’agence annonce aujourd’hui un troisième atterrissage réussi. Prochain objectif : récupérer un échantillon de l’objet, pour ensuite le ramener sur Terre.

« J’ai atterri sur l’astéroïde Ryugu ! ». Tel est le message twitté par les autorités japonaises via le compte du petit robot franco-allemand MASCOT (Mobile Asteroid Surface Scout). Un succès de plus pour la JAXA, qui ambitionne maintenant de récupérer un échantillon de l’objet en faisant exploser une petite partie de la surface de l’astéroïde. Ce petit robot, lui, a pour objectif d’analyser les caractéristiques de surface : « Il est extrêmement important de prendre des mesures à la surface d’un astéroïde. Nous attendons beaucoup de ces données scientifiques », explique Makoto Yoshikawa, responsable de la mission.

En plus d’échantillonner la surface, le petit robot d’à peine 10 kilos prendra quelques images à plusieurs longueurs d’onde. Il est également doté d’un microscope et d’instruments permettant les mesures de températures et des champs magnétiques. Et tout va se jouer très vite : le robot  possède une autonomie de seulement 16 heures. Viendra ensuite la phase finale de la mission Hayabusa2, qui consistera à impacter la surface de l’astéroïde avec un boulet en cuivre de deux kilos. Des échantillons de matière seront ensuite récupérés par la sonde, qui retournera ensuite vers la Terre en 2020.

Hayabusa2 jaxa astéroïde MASCOT
L’ombre de la sonde Hayabusa2 reflétée sur la surface de l’astéroïde. Crédit : JAXA

Cet astéroïde a peu évolué depuis la formation du système solaire il y a 4,5 milliards d’années. Les analyses de ces échantillons – s’ils arrivent à bon port – pourraient par exemple nous permettre de savoir si des ingrédients clés retrouvés sur ce type d’objets ont pu contribuer à l’apparition de la vie sur notre planète.

Source

Articles liés : 

Si vous vous teniez sur un astéroïde à 160 millions de km de la Terre, voici ce que vous verriez

Le Japon annonce l’envoi d’Hommes sur la Lune d’ici 2030

L’astéroïde en forme de crâne va repasser nous voir (mais après Halloween)