in

Nouveaux traitements : le diabète est peut-être enfin curable !

Crédit : silviarita / Pixabay

Le diabète, cette maladie considérée jusqu’alors comme intraitable, est peut-être en phase d’être soigné ! Ce sont trois nouvelles méthodes qui viennent d’être mises au jour et qui lancent un nouvel espoir chez les personnes malades.

Le diabète est une maladie dont le taux a doublé depuis les années 1980. Il en existe deux types : le premier est caractérisé par une insulinodépendance et le deuxième par une insulinorésistance.
Ici, nous allons nous intéresser au diabète de type II. Il est représenté par une hyperglycémie, c’est-à-dire un taux de glucose sanguin beaucoup trop élevé, car supérieur au taux normal de 1 g/L. Les cellules responsables de l’absorption du glucose ne répondent plus à l’insuline, cette hormone responsable de l’entrée du glucose dans les cellules du corps humain. Le pancréas, organe régulateur de la glycémie, produit alors encore plus d’insuline pour pallier un taux de glucose sanguin trop important. Les cellules bêta appartenant au pancréas et responsables de la production d’insuline perdent en efficience, rendant l’élévation du taux d’insuline impossible. Le pancréas tombe alors en dégénérescence et le diabète s’installe.

Jusqu’à aujourd’hui, l’injection directe d’insuline dans l’organisme était indispensable pour contrer l’hyperglycémie des patients et lutter contre la maladie. Mais depuis, de nombreuses recherches ont révélé de nouveaux traitements annonçant des pourcentages de rémission exceptionnels !

La première solution serait d’ordre chirurgical ! En enlevant une partie de l’estomac des patients diabétiques obèses, une équipe canadienne a observé une perte de poids colossale chez les sujets atteints, engendrant tout naturellement une diminution de la glycémie jusqu’à un taux normal de 1 g/L ! Parmi les 900 participants de l’étude, 37 % seraient actuellement en rémission.

Le deuxième traitement repose quant à lui sur une restriction calorique de huit semaines où les patients ne peuvent dépasser les 600 calories par jour ! Cette méthode induirait uniquement les conséquences provoquées par le premier traitement décrit ci-dessus, mais sans intervention chirurgicale ! En diminuant l’apport calorique, les cellules pancréatiques sont mises au repos et se régénèrent calmement. L’expérience de ce régime draconien sur onze patients en 2011 a engendré une perte de poids de près de 15 kg et rétabli une glycémie correcte tout en annonçant un taux de rémission de 61 % !

Enfin, le troisième et dernier traitement est un traitement médicamenteux assez agressif pour le corps humain. Il repose sur l’utilisation massive d’antidiabétiques, ces médicaments ayant pour rôle de baisser la glycémie, combinée à de fortes injections d’insulines ! Généralement administrés les uns à la suite des autres dans un traitement normal, ce nouveau traitement médicamenteux de douze semaines à permis la rémission de 41 % des 83 patients de l’étude menée par l’équipe de Natalia McInnes et Hertzel Gerstein.

Crédits : qimono/pixabay

Ces recherches récentes se doivent d’être étudiées avec plus de profondeur, car si ces résultats s’avèrent exceptionnels, les chercheurs doivent les observer sur le long terme. Du côté des patients, il est primordial de maintenir une bonne hygiène de vie où une alimentation saine et une activité sportive quotidienne sont indispensables pour éviter une reprise de poids qui engendrerait une réaugmentation de la glycémie caractéristique de la maladie.

Source