in

Qui sont les nouveaux astronautes de la station spatiale chinoise ?

Une fusée Longue Marche 2F avec le vaisseau spatial Shenzhou 14 décolle du centre de lancement de satellites de Jiuquan. Crédits : VCG/VCG

Trois astronautes chinois (ou taïkonautes) sont arrivés ce dimanche matin au module central de la nouvelle station spatiale chinoise. Ils resteront pendant six mois à bord pour aider à terminer son assemblage. Le complexe devrait être terminé avant la fin de l’année.

La station spatiale chinoise vient d’accueillir sa troisième équipe d’astronautes. La mission Shenzhou 14 a en effet pris ses quartiers dans le module central Tianhe (lancé en avril 2021) tôt ce dimanche (5 juin), environ six heures après avoir décollé du centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le désert de Gobi. Les trois membres d’équipage de Shenzhou 14, le commandant Chen Dong, Cai Xuzhe et Liú Yáng, devraient passer environ six mois à bord.

Liú Yáng est notamment connue pour être devenue la première femme astronaute chinoise le 16 juin 2012 dans le cadre de la mission Shenzhou 9. De son côté, Chen Dong avait été sélectionné pour la mission Shenzhou 11 en octobre 2016 pour une mission spatiale d’environ un mois vers la station spatiale chinoise Tiangong 2. Enfin, il s’agit en revanche de la toute première mission dans l’espace pour Cai Xuzhe.

Pendant leur séjour en orbite, le trio mènera une série d’expériences scientifiques et d’activités de sensibilisation éducatives auprès des écoles chinoises. Plusieurs sorties dans l’espace sont aussi prévues pour installer de nouveaux équipements à l’extérieur du module.

Une station bientôt assemblée

Ces trois astronautes superviseront également l’arrivée des deux autres modules de la station, nommés Wentian et Mengtian, dont les lancements sont prévus respectivement en juillet et octobre. Les deux structures de 14,4 m de long se fixeront de chaque côté de Tianhe, formant un avant-poste orbital en forme de T environ 20% aussi massif que la Station spatiale internationale (ISS).

La station abritera quatorze racks d’expérimentation et quelques-uns à usage général. Il y aura aussi plus de cinquante points d’amarrage visant à soutenir des expériences menées à l’extérieur de la station. La station réservera également de l’espace et des ressources pour un certain nombre d’expériences internationales.

station chine astronaute chinoise
Illustration de la nouvelle station chinoise entièrement assemblée. Crédits : CNSA

La Chine vise à achever la construction sa station d’ici la fin de cette année. Elle enchaînera ensuite avec le lancement de son grand télescope spatial Xuntian fin 2023. L’observatoire, qui se focalisera sur les propriétés de la matière noire et de l’énergie noire ou encore sur la formation et l’évolution des galaxies lointaines co-orbitera autour de la Terre avec cette fameuse station spatiale. Il pourra donc périodiquement s’y amarrer pour faire des réparations et autres mises à niveau.