in

Un nouveau T-Rex gigantesque proposé aux enchères

T-Rex
Crédits : Christie's Images Ltd

Shen est le premier T-Rex dont les restes seront proposés aux enchères en Asie (Hong-kong). Selon la maison Christie’s, les ossements de cet ancien prédateur nord-américain pourraient se vendre à plus de 25 millions de dollars. Et naturellement, les paléontologues ne sont pas ravis.

Le spécimen surnommé Shen (pour l’instant) a été découvert dans la formation Hell Creek, dans le Montana. Cette région est réputée pour ses fossiles datant de la fin du Crétacé. À son époque, ce T-Rex mesurait environ 12,2 m de long pour 4,6 m de haut selon les estimations. Son squelette, complet à 54%, sera proposé aux enchères à Hong-kong le 30 novembre prochain par Christie’s.

D’autres spécimens de T-Rex ont été mis aux enchères au cours de ces dernières années, y compris Stan, vendu pour 31,8 millions de dollars en 2020 (un record qui tient toujours pour un fossile de dinosaure). Shen ne devrait pas rapporter autant d’argent que Stan, mais selon les commissaires, ses restes pourraient tout de même se vendre à près de 25 millions de dollars.

Une « mauvaise nouvelle pour la science »

Plus récemment, nous avons appris que Stan avait atterri à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, en prévision de l’ouverture prévue en 2025 d’un musée d’histoire naturelle. Le fait que ce T-Rex soit exposé dans un tel musée est une bonne nouvelle dans la mesure où des chercheurs pourront régulièrement accéder à ses ossements pour effectuer des analyses.

Cependant, ce n’est pas toujours les cas pour les autres fossiles, et c’est bien ce qui inquiète les spécialistes. « La vente aux enchères de Shen est une terrible nouvelle pour la science« , a notamment déclaré Thomas Carr, paléontologue des vertébrés et professeur agrégé de biologie au Carthage College du Wisconsin.

Si ce T-Rex est l’un des plus étudiés scientifiquement à être mis aux enchères, le paléontologue rappelle que chaque spécimen est précieux, car chacun met en lumière l’évolution et la biologie de cette espèce emblématique.

shen t-rex
Le squelette de Shen reconstitué. Crédits : Christie’s Images Ltd

Il est naturellement encore possible que Shen soit racheté par une institution publique, comme ce fut le cas en 1997 pour le T-Rex Sue, l’un des plus complets connus, acquis par le Field Museum of Natural History de Chicago pour 8,36 millions de dollars (soit 15,4 millions de dollars d’aujourd’hui, en prenant en compte l’inflation).

Cependant, la popularité croissante des fossiles de dinosaures rend plus difficile pour les institutions publiques de participer aux enchères, car les prix ne cessent de grimper. Dès lors, ils deviennent hors de portée de la capacité d’achat des musées, limitant le marché à de riches propriétaires privés.