in

Ce nouveau radar est capable de voir à travers les murs !

Crédits : Piqsels

Des chercheurs américains ont récemment détaillé leur dernière innovation. Il s’agit d’un nouveau système radar se basant sur un scanner à micro-ondes. L’objectif ? Produire des images d’objets à travers un mur ou autre obstacle et suivre leurs mouvements à haute vitesse.

Quand voir à travers les murs devient possible

Un nouveau radar ultra-performant, voici ce que décrivent les chercheurs du National Institute of Standards and Technology (États-Unis) dans leur publication dans la revue Nature Communications le 25 juin 2021. Il est ici question d’un dispositif reposant sur un scanner à micro-ondes, capable de produire en temps réel des images d’objets se situant derrière un mur. Les images peuvent également concerner des objets bougeant à une vitesse maximale de 36 km/s, soit près de 13 000 km/h.

Dans une interview accordée au site Popular Science, Fabio da Silva, principal auteur de l’étude, rappelle une évidence. Il indique que personne ne peut voir à travers les murs, ceci s’expliquant par les types de longueurs d’onde auxquels l’œil humain est sensible. Or, ces longueurs d’onde ne pénètrent tout simplement pas les murs. En revanche, dans le cadre de l’utilisation de longueurs d’onde plus grandes comme les micro-ondes, voir à travers les murs devient une possibilité.

spectre electromagnetique
Crédits : ploufandsplash / Wikipedia

Une technologie balbutiante, mais prometteuse

Traditionnellement, les technologies radar envoient des ondes radio dans une zone au moyen d’un émetteur. Ensuite, ces ondes rebondissent sur n’importe quel objet s’y trouvant avant d’être détectées par un récepteur. Ainsi, lorsque l’on utilise les données relatives à ces échos, il devient possible de déterminer la taille, la localisation et le mouvement des objets. Évidemment, cette technique nécessite l’utilisation de nombreux émetteurs et récepteurs. Le nouveau système des chercheurs américains fonctionne très différemment. En effet, si plusieurs émetteurs envoient des micro-ondes, un seul récepteur suffit. Toutefois, ce dernier doit être très sensible et très puissant. Cette technique repose sur le fait que les ondes rebondissent sur les objets au moment où celles-ci reviennent vers le récepteur.

La technologie décrite dans l’étude n’en est qu’à ses balbutiements. Cependant, les chercheurs estiment qu’elle a un fort potentiel. Produire des images précises d’objets se trouvant derrière des murs pourrait par exemple faciliter le travail de secouristes en opération lors d’un incendie, après un séisme ou encore lors de phénomènes météorologiques dangereux tels que de forts orages. Enfin, comme dit plus haut, les scientifiques affirment que cette technologie peut aussi détecter et suivre des objets se déplaçant à des vitesses hypersoniques. Or, la perspective de détecter certains avions, missiles ou même débris spatiaux pourrait évidemment intéresser les militaires.