in

Un nouveau prototype de robot directement inspiré des serpents à sonnette

Crédits : DirtyOpi / Pixabay

L’étude des mouvements des serpents à sonnettes a permis à des chercheurs de mettre au point un serpent robotique capable de se frayer un chemin dans des zones qui étaient jusque-là inaccessibles aux machines roulantes. Une innovation qui pourrait trouver toute son utilité dans l’exploration des zones sinistrées lors des opérations de recherche et secours…

C’est dans un article publié ce 10 octobre dans le journal Science que des chercheurs de la Carnegie Mellon University (États-Unis) ont expliqué comment les serpents ont pu les aider à concevoir une nouvelle machine dotée de capacités locomotrices uniques.

En observant une demi-douzaine de serpents à sonnettes gravir une pente au zoo d’Atlanta, les scientifiques se sont aperçus que le degré d’inclinaison de celle-ci n’influait aucunement sur la facilité avec laquelle ces animaux arrivaient à atteindre le sommet. Ce fait est explicable par le mode de déplacement progressif à courbure latérale adopté par les serpents à sonnettes pour franchir les reliefs. En effet, ces reptiles sont en mesure de se mouvoir en soulevant uniquement un segment de leur corps tout en laissant les parties restantes en contact avec le sol, minimisant de ce fait le risque de dérapage.

Après avoir analysé cette méthode de déplacement, les chercheurs ont cherché à la transposer sur un prototype de serpent robotique qui est ainsi devenu capable de se déplacer avec une grande facilité sur des pentes glissantes ou sur des « substrats à écoulement », comme le souligne le site Sciences et Avenir.

Au vu des résultats prometteurs obtenus avec cette première machine, les scientifiques estiment que ce mode de déplacement pourrait être adapté à d’autres types de robots afin qu’ils puissent accéder à des terrains qui sont aujourd’hui inaccessibles aux machines roulantes, comme des mines effondrées ou des zones affectées par un séisme ou un glissement de terrain.

Source: ScienceetAvenir