in

Dinosaures : c’est le plus grand mégaraptor découvert à ce jour

mégaraptor dinosaures
Crédits : Nature

Une équipe de paléontologues annonce avoir fouillé les ossements d’un dinosaure prédateur inconnu jusqu’à présent. L’animal, qui mesurait près de dix mètres de long pour environ six tonnes, est plus grand mégaraptor découvert à ce jour. Il évoluait au niveau de l’actuelle Argentine vers la fin du Crétacé.

Les mégaraptors sont un groupe de dinosaures prédateurs ayant fréquenté l’Asie, l’Australie et l’Amérique du Sud du Barrémien au Maastrichtien. Ces théropodes se caractérisaient par leurs crânes allongés, la présence de dents courtes et fortement incurvées, un squelette axial hautement pneumatique atteignant les vertèbres médio-caudales, et des bras longs et puissants munis de grandes griffes acérées.

La Patagonie argentine possède le record de mégaraptors le plus riche du continent. Seulement, la plupart des membres du clade étaient jusqu’à présent connus du Crétacé inférieur à supérieur. Les mégaraptors du maastrichtien (fin du Crétacé) n’étaient quant à eux connus que par des restes isolés et peu informatifs, d’où l’intérêt de cette nouvelle découverte.

Un nouveau mégaraptor en Argentine

Il y a environ 70 millions d’années, alors que le célèbre T-Rex sévissait dans les contrées nord-américaines, un autre prédateur au sommet dominait les terres argentines. Son nom : Maip macrothorax. La première partie, « Maip« , est dérivée d’une figure mythologique maléfique du peuple indigène Aonikenk, originaire de Patagonie, associée à « l’ombre de la mort« . La deuxième partie, « macrothorax« , fait référence à l’énorme étendue de la cavité thoracique de l’animal (environ 1,2 m).

Les premiers ossements de ce dinosaure ont été découverts il y a environ trois ans dans la province argentine de Santa Cruz. Au fil du temps, des travaux de fouille supplémentaires ont mis au jour d’autres fossiles, tels que des vertèbres et des morceaux de côte, de hanche, de queue et de bras.

« Quand j’ai soulevé la vertèbre et vu qu’elle avait les caractéristiques d’un mégaraptor, c’était vraiment très excitant« , se souvient le paléontologue Mauro Aranciaga. « D’une manière ou d’une autre, j’ai réalisé mon rêve d’enfant : trouver un nouveau fossile. Et il s’est avéré être un mégaraptor : le groupe dans lequel je me suis spécialisé« .

mégaraptors dinosaure
Plusieurs ossements de l’animal. Crédits : Juan Mabromata
mégaraptors dinosaure
Représentation d’artiste du mégaraptor. Source : Nature.

Un redoutable prédateur

Sur la base de leurs analyses, détaillées dans la revue Nature, les chercheurs estiment que ce nouveau dinosaure mesurait entre neuf et dix mètres de long et pesait environ six tonnes. C’est plus grand et plus lourd que n’importe quel autre type de mégaraptor découvert précédemment.

Armé de deux griffes incurvées de quarante centimètres de long, M. macrothorax était sans doute l’une des créatures les plus redoutées de son époque. À la fin du Crétacé, ces animaux évoluaient dans ce qui était alors une forêt tropicale, bien avant la cordillère des Andes et les glaciers qui définissent aujourd’hui la Patagonie.