in

Dinosaure : un nouveau grand prédateur découvert en Ouzbékistan

Crédits : Julius Csotonyi

Il y a environ 90 millions d’années, un dinosaure de huit mètres pour une tonne sur la balance rôdait dans ce qui est aujourd’hui l’Ouzbékistan. Nommé Ulughbegsaurus uzbekistanensis, il était probablement le plus grand prédateur de son environnement. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Royal Society Open Science.

Les allosauroïdes, des dinosaures théropodes, ont dominé divers écosystèmes du Jurassique moyen jusqu’à la fin du Crétacé. Le dernier groupe survivant de cette super-famille (ou clade) sont les représentants du groupe des Carcharodontosaurus. Ces derniers, qui rivalisaient en taille avec les tyrannosauridés, ont disparu il y a environ 80 à 90 millions d’années, après quoi les tyrannosaures ont occupé des niches prédatrices supérieures au cours des vingt derniers millions d’années précédant la grande extinction, principalement en Asie et en Amérique du Nord.

Un nouveau dinosaure Ouzbek

Ceci étant dit, une équipe de paléontologues annonce la découverte d’une nouvelle espèce de Carcharodontosaurus identifié grâce à un bout de sa mâchoire. Il s’agit du premier dinosaure de ce genre identifié en Asie centrale. Le fossile avait été initialement découvert dans le désert de Kyzylkum, en Ouzbékistan, dans les années 1980, avant de faire profil bas jusqu’en 2019. Récemment, des chercheurs de l’Université canadienne de Calgary, dirigés par Darla Zelenitsky, ont entrepris des analyses poussées, confirmant qu’il appartenait à une espèce jusqu’alors inconnue.

Le dinosaure vient d’être nommé Ulughbegsaurus uzbekistanensis d’après Ulugh Beg, un astronome, mathématicien et sultan du XVe siècle de l’actuel Ouzbékistan.

dinosaure
Ce morceau de mâchoire est tout ce que les paléontologues ont de l’ancien dinosaure Ulughbegsaurus. Crédits : Tanaka et al 2021

Un super-prédateur

Mesurant environ huit mètres de long pour environ 1000 kg, il était deux fois plus long et plus de cinq fois plus lourd que le plus grand prédateur précédemment connu de son écosystème (un tyrannosaure nommé Timurlengia, dont la taille était équivalente à celle d’un cheval). Sa découverte marque par ailleurs la dernière occurrence connue d’un carcharodontosaure et d’un tyrannosaure évoluant ensemble avant l’extinction des carcharodontosaures.

Pour Peter Makovicky, de l’Université du Minnesota, U. uzbekistanensis était probablement au sommet de la chaîne alimentaire locale.

dinosaure
Une illustration de l’énorme carcharodontosaure Ulughbegsaurus avec le plus petit tyrannosaure Timurlengia. Crédits : Julius Csotonyi

Cette découverte n’est que la dernière en date. Il y a quelques mois, plusieurs équipes de paléontologues ont en effet identifié deux nouvelles espèces en Chine, et les restes d’un énorme dinosaure isolés en Australie. En mais dernier, un nouveau dinosaure à cornes s’est également illustré au Nouveau-Mexique, tandis qu’un nouveau dinosaure à bec de canard était découvert au Japon. Les amateurs de fossiles seront servis !