in ,

Nous allons pouvoir créer des robots avec un sens humain du toucher

Crédits : Stanford University

Un gant électronique doté de capteurs sensibles, telle est l’invention de chercheurs dont la volonté est permettre un jour aux robots d’acquérir un sens du toucher équivalent à celui des humains ! Le but final de ce dispositif est de créer des prothèses plus réalistes pour les patients humains.

Des recherches qui entretienneent l’espoir

Depuis des années, le professeur Zhenan Bao et son équipe de l’Université de Stanford (États-Unis) travaillent sur la création d’une peau artificielle qui permettra peut-être à l’avenir de créer une nouvelle génération de prothèses plus réalistes. Il est notamment question d’une peau sensible, capable de cicatriser de façon autonome et pouvant également envoyer des informations au cerveau.

Ces recherches ont passé un nouveau cap, comme l’indique une publication dans la revue Science Robotics du 21 novembre 2018. Les chercheurs ont indiqué avoir fabriqué un gant électronique dans lequel se trouvent des capteurs spéciaux. Alors qu’il est beaucoup question de gants haptiques à utiliser pour la réalité virtuelle, il pourrait être un jour possible de donner aux patients des mains robotiques ayant des capacités de détection semblables à celles de la peau humaine.

Comment ce gant fonctionne-t-il ?

Les capteurs mis au point par les scientifiques peuvent mesurer l’intensité de la pression, ainsi que sa direction. Il s’agit d’imiter l’interaction à l’œuvre entre la partie externe de l’épiderme et la couche de Malpighi, la sous-couche épineuse. Rappelons que ce qui détermine le degré de sensation de toucher de la peau humaine n’est autre que l’intensité de pression entre ces deux couches de l’épiderme.

Crédits : Stanford University

Ces capteurs comportent trois couches flexibles, dont deux – les couches supérieure et inférieure – sont actives électriquement. Évoquons également le fait que la couche inférieure est bosselée afin d’imiter le relief de la couche de Malpighi. Enfin, les deux couches évoquées sont isolées par une dernière couche en caoutchouc, donnant la capacité aux électrodes de stocker de l’énergie chacune de leur côté.

Les scientifiques sont satisfaits de leur avancée, mais estiment que le contrôle automatique du système doit tout de même faire l’objet d’une amélioration. Une fois que cela sera fait, les chercheurs prévoient d’en faire une démonstration qui devrait faire son effet : équiper un robot avec le fameux gant afin de lui donner la capacité de ressentir le toucher presque comme un humain.

Sources : Electronics WeeklyFutura Sciences

Articles liés :

Ce gant novateur va vous permettre de soulever 40 kg sans effort !

Cette peau électronique pourrait doter les robots du sens du toucher !

Ils ont créé une « peau robotique » pour animer presque n’importe quel objet !