in

Notre étoile se transformera en une boule de cristal avant de mourir

Une étoile naine blanche. Crédits : Pixabay

Une équipe d’astronomes de l’Université de Warwick (Royaume-Uni) annonce avoir ​​découvert les premières preuves directes de la solidification d’étoiles naines blanches en cristaux. Et ces étoiles se compteraient en milliards dans notre Galaxie.

Une naine blanche, c’est le reste d’une étoile moyenne, comme notre Soleil, après épuisement de son combustible nucléaire. C’est ainsi que celui-ci finira dans 5 à 10 milliards d’années environ, après s’être mué en géante rouge. Ces “restes” d’étoiles sont des objets denses, à peu près de la même taille que la Terre, mais avec autant de masse que le Soleil. Sur le papier, l’idée de finir comme tel n’a rien de très glorieux, du moins c’est ce que l’on pensait jusqu’à présent. Une nouvelle étude publiée par Nature confirme aujourd’hui qu’avant de mourir, ces étoiles se transforment d’abord en orbes de cristal pur. Un dernier éclat avant le trépas.

De véritables sphères de cristal

C’est en tout cas la conclusion d’une analyse faite sur plus de 15 000 naines blanches situées à moins de 300 années-lumière dans notre Galaxie, grâce aux données du satellite Gaia de l’Agence spatiale européenne. « Toutes ces étoiles se cristalliseront à un moment donné de leur évolution, explique en effet dans un communiqué Pier-Emmanuel Tremblay, astrophysicien à l’Université de Warwick et principal auteur de l’étude. Cela signifie que des milliards de naines blanches de notre Galaxie ont déjà entamé ce processus et sont essentiellement aujourd’hui des sphères de cristal suspendues dans le ciel ».

naine blanche
Une étoile naine blanche en train de se solidifier. Crédits : Université de Warwick/Mark Garlick

97 % des étoiles concernées

Après analyses, les chercheurs expliquent en effet avoir constaté que ces étoiles présentaient les mêmes luminosités et couleurs, quels que soient leur taille et leur âge. Toutes auraient alors atteint une phase de développement – pouvant durer plusieurs milliards d’années – durant laquelle la chaleur du cœur de ces étoiles se retrouve lentement libérée, ralentissant ainsi leur refroidissement. Une fois le cœur (liquide) suffisamment refroidi, celui-ci commence à se solidifier, transformant l’étoile en véritable boule de cristal.

Pour être plus précis, le noyau liquide, une fois “refroidi” à environ 10 millions de degrés, libère suffisamment d’énergie pour que le fluide commence à se solidifier, formant un noyau métallique en son cœur avec un manteau enrichi en carbone. Et le phénomène serait également très courant. On rappelle que près de 97 % des étoiles de la Voie lactée sont destinées à finir en naines blanches. Les étoiles plus lourdes, elles, finiront en étoiles à neutrons, et les très très lourdes finiront en trous noirs.

Source

Articles liés :

Il y a 110 ans, nous aurions pu observer l’explosion de deux naines blanches

Naine blanche : une découverte inattendue

Les trous noirs peuvent réanimer les étoiles mortes (juste pour quelques secondes)