in

Nos yeux bientôt transformés en appareil photo ?

Crédits : iStock

La marque japonaise Sony vient de recevoir l’aval des autorités américaines lui permettant de développer des lentilles de contact intelligentes capables de prendre des photos et de tourner des vidéos. Les pionniers en matière de lentilles connectées forment désormais un trio composé de Samsung et Google.

L’idée de donner aux yeux humains la capacité d’enregistrer des images a motivé un dépôt de brevet récent par Sony en février 2017, tout juste approuvé par l’US Patent and Trademark Office, l’instance administrative chargée d’émettre des brevets et des marques déposées aux États-Unis.

Le fabricant nippon indique que son système de lentilles connectées pourrait se déclencher par le biais d’un simple clignement d’œil de la part de l’utilisateur. En effet, des capteurs équiperaient le dispositif et pourraient alors savoir s’il s’agit d’un clignement volontaire (dans le but d’enregistrer une image) ou d’un simple réflexe. En ce qui concerne les mouvements des paupières, ceux-ci serviraient à effectuer zooms et autres mises au point.

La cerise sur le gâteau est sans conteste l’équipement suivant : des capteurs piézoélectriques qui se chargeraient de convertir les mouvements de l’œil en énergie. Ainsi, l’intégralité du dispositif serait autonome et ne nécessiterait aucune batterie et donc bien sûr, aucun temps de chargement.

Si le brevet est bel et bien déposé, les réponses concernant la miniaturisation de ces composants restent une énigme. En effet, le système contiendrait tout de même des capteurs, un système de déclenchement, un espace de stockage, une puce Blutooth ainsi qu’un circuit électronique !

Un tel dispositif ne sera donc pas créé avant quelques années, alors que d’autres géants du multimédia ont déjà leur projet. Par exemple, le coréen Samsung désire mettre au point des lentilles intelligentes qui permettraient non seulement d’effectuer des enregistrements photos et vidéos, mais également des diffusions de contenus en réalité augmentée par le biais d’un écran interne.

Google a également deux projets de lentilles connectées dans sa musette, mais dont la finalité est toute autre. Dans le cadre du premier, il s’agira de lentilles capables de corriger la presbytie et pour le second, il s’agira de permettre aux personnes diabétiques d’avoir un meilleur suivi de leur taux de glycémie.

Sources : We DemainNumerama