in

Pourquoi nos paupières se mettent parfois à trembler malgré nous ?

Crédits : Pxhere

La fatigue, les écrans et le stress – entre autres – peuvent faire en sorte que nos paupières tremblent. Quel est ce phénomène peu agréable et comment prévenir ce dernier ?

Nous appelons cela le « saut » de la paupière ou d’une manière plus scientifique, le syndrome de fasciculations bénignes (BFS). Cette contraction peut d’ailleurs se situer sur la paupière supérieure ou inférieure, ou bien les deux simultanément. Peut-être que ce phénomène vous est déjà arrivé lorsque la fatigue intervient, lors d’un manque de sommeil ou lorsque vous avez absorbé trop de café.

Les causes peuvent d’ailleurs être multiples, car outre le café, d’autres éléments peuvent être la cause de ce trouble, tels que le tabac et l’alcool. Il existe également certains médicaments pouvant  en être responsables, utilisés pour traiter certaines maladies mentales ou encore l’épilepsie. Cependant, le phénomène se produit parfois lorsque nous sommes en proie au stress ou à un manque de sommeil, tandis que les efforts physiques peuvent aussi être une source de ce désagrément.

Les complications sont rares mais existent malheureusement. Ainsi, un syndrome de fasciculations bénignes peut être associé à d’autres symptômes liés à des maladies du cerveau et/ou du système nerveux. Citons dans ce cas quelques exemples : la sclérose en plaques, le syndrome de la Tourette ou encore la paralysie de Bali.

Pour se prémunir du symptôme de fasciculations bénignes, il est possible d’avoir recours à des massages, à la pratique du yoga, à l’acupuncture ou encore tout simplement se relaxer en discutant avec un ami par exemple. Si vous êtes une personne utilisant beaucoup les écrans de type ordinateur, il est préférable de se coucher un peu plus tôt. Enfin, dans le cas où le phénomène persiste, il est conseillé de se prendre un rendez-vous chez son médecin traitant.

Sources : France BleuHuffingtonPostSanté Médecine