in

Nos corps vieillissent en trois cycles distincts

Crédits : pixel2013/pixabay

Une étude révèle que les niveaux de protéines dans le sang peuvent prédire notre âge biologique. Il ressort également que nos corps vieillissent en trois cycles distincts.

Imaginez qu’un simple test sanguin puisse vous révéler votre âge véritable ? On n’y est pas encore, mais un nouveau pas en ce sens vient d’être franchi. Des chercheurs ont examiné les niveaux d’environ 3 000 protéines différentes à l’intérieur du plasma – la partie fluide et sans cellules du sang – de plus de 4 200 personnes âgées de 18 à 95 ans. Ils en ont alors isolé 1379 dont les niveaux pouvaient varier avec l’âge.

Les chercheurs ont également constaté que d’importants changements se produisaient dans les niveaux de 373 de ces protéines. Au lieu d’augmenter ou de diminuer régulièrement – ou de rester les mêmes tout au long de la vie – ceux-ci ont plutôt tendance à rester constants pendant un certain temps avant de subir des changements soudains vers le haut ou vers le bas.

Ces changements, les chercheurs ont découvert qu’ils se produisaient autour de l’âge de 34 ans, de 60 ans et de 78 ans. Autrement dit, le vieillissement n’est pas un processus long et continu. Il semble en réalité se décomposer en trois cycles bien distincts.

« Nous savons depuis longtemps que la mesure de certaines protéines dans le sang peut vous donner des informations sur l’état de santé d’une personne – les lipoprotéines pour la santé cardiovasculaire, par exemple, explique Tony Wyss-Coray, de l’Université de Stanford (États-Unis) et principal auteur de l’étude. Mais il n’a jamais été apprécié que tant de niveaux de protéines différentes – à peu près un tiers de tous ceux que nous avons examinés – changent considérablement avec l’âge ».

prise de sang hémophilie
Les niveaux de protéines dans le sang peuvent prédire votre âge. Crédits : YakobchukOlena / iStock

Mieux vieillir, pour vivre plus longtemps

Sur la base de ces résultats, les chercheurs espèrent un jour pouvoir développer un test sanguin capable d’identifier les personnes qui vieillissent plus rapidement que la normale, ou celles qui présentent un risque accru de maladies liées à l’âge.

À terme, il pourrait également être possible de suivre en temps réel votre processus de vieillissement au niveau cellulaire. Vous pourriez alors déterminer, par exemple, quelles boissons ou aliments vous sont bénéfiques, ou ceux qui au contraire vous font vieillir plus rapidement. En ayant connaissance de ces informations, vous pourriez alors ajuster votre mode de vie.

Les détails de ces travaux ont été publiés dans la revue Nature Medicine.

Source

Articles liés :

Vous avez froid ? Voici comment garder votre corps au chaud

La maternité pourrait accélérer le vieillissement cellulaire de 11 ans

2 semaines d’activité réduite suffisent pour abîmer notre corps