La Norvège fait une découverte incroyable dans l’un de ses gisements

phosphate
Crédits : Brian Brown/iStock

Une société minière norvégienne affirme avoir découvert un gisement gargantuesque de phosphate qui pourrait alimenter les besoins mondiaux en batteries et en énergie solaire pour les cinquante prochaines années. 

Le phosphate : un élément essentiel

Si vous n’êtes pas familier avec cet élément, notez que le phosphate joue un rôle essentiel dans divers aspects de notre vie quotidienne. Il est notamment un composant clé des engrais (90% de l’approvisionnement mondial) utilisés en agriculture, fournissant aux plantes les nutriments nécessaires à leur croissance et à leur développement. En tant que tel, le phosphate joue donc également un rôle vital dans la production alimentaire mondiale. Sans lui, il serait impossible de répondre à la demande croissante en nourriture dans une population mondiale en expansion.

Ce n’est pas tout. Le phosphate est également utilisé dans l’industrie chimique pour la production de nombreux produits, tels que les détergents, les produits de nettoyage, les fertilisants, les pesticides et les additifs alimentaires. Il est aussi utilisé dans la fabrication d’alliages métalliques, de produits chimiques et de matériaux ignifuges, et peut être utilisé comme source d’énergie, en particulier dans les batteries rechargeables. Les batteries au phosphate de fer et de lithium sont en effet très appréciées pour leur stabilité, leur longue durée de vie et leur résistance aux hautes températures, ce qui en fait une option attrayante pour les applications de stockage d’énergie renouvelable.

Malheureusement, le phosphate est une ressource naturelle limitée et non renouvelable. Par ailleurs, son exploitation est concentrée dans un petit nombre de pays. La demande croissante en phosphate, principalement en raison de l’augmentation de la production agricole pour répondre aux besoins alimentaires mondiaux, pose donc un défi pour la disponibilité future de cette ressource, au point que certains experts ont même exprimé des préoccupations concernant une possible crise du phosphate et un prochain épuisement des réserves mondiales, d’où l’intérêt de cette nouvelle découverte.

phosphate
Crédits : Pranita Thorat/iStock

70 milliards de tonnes

La société minière norvégienne Norge Mining vient en effet d’annoncer avoir identifié un nouveau gisement susceptible de contenir au moins 70 milliards de tonnes de phosphate. Pour vous donner une idée de la taille de ce gisement, notez que toutes les autres sources mondiales confirmées réunies en contiennent quasiment autant (environ 72 milliards de tonnes). La plupart se situent au Maroc, en Chin, en Égypte et en Algérie. Selon l’entreprise, un tel gisement pourrait permettre de tenir encore cinquante ans.

Le phosphate se négocie actuellement à environ 345 dollars US (environ 313 euros) la tonne métrique, de sorte qu’un tel dépôt pourrait valoir environ 21 billions d’euros. Au-delà des intérêts pour l’entreprise norvégienne, cette nouvelle découverte pourrait aider à réduire la dépendance de l’Europe vis-à-vis des autres nations pour répondre à la demande d’un minéral vital, en particulier dans le climat géopolitique actuel. L’UE, qui a depuis confirmé la découverte, a souligné qu’il s’agissait en effet d’une « excellente nouvelle ».