in

La 4G sur la Lune ? La NASA et Nokia y travaillent déjà

Crédits : 8385/Pixabay

La NASA, qui souhaite s’inscrire durablement sur la Lune, a choisi Nokia pour l’aider à construire le tout premier réseau 4G du satellite. Celui-ci devrait être déployé à la fin de l’année 2022.

Cela ne vous aura pas échappé. La NASA ambitionne de renvoyer des humains sur la Lune dès 2024 dans le cadre de son programme Artemis. Mais on ne parle plus ici d’un “one shot”. L’agence américaine souhaite en effet établir, dès 2028, une présence humaine durable sur et autour de notre satellite. La NASA et ses partenaires vont ainsi devoir mettre en place différentes infrastructures permettant de soutenir une base lunaire à long terme. Dans le cadre de cette vision, des moyens de communications fiables seront essentiels. Aussi, la Lune aura bientôt son propre réseau mobile.

Nokia pour “connecter” les astronautes

Pour cette mission, la NASA a finalement jeté son dévolu sur Nokia. L’entreprise de télécommunications fondée en 1865 s’est en effet vu octroyée un contrat de 14,1 millions de dollars US (près de 12 millions d’euros) pour déployer le premier système de communication LTE / 4G dans l’espace.

Les ingénieurs devront alors penser et construire tous les équipements nécessaires. À savoir une station de base LTE avec des fonctionnalités EPC (Evolved Packet Core) intégrées, un équipement utilisateur LTE, des antennes RF et un logiciel de contrôle des opérations et de la maintenance (O&M) à haute fiabilité. Toutes ces structures devront supporter les exigences physiques du lancement, de l’atterrissage et de l’exploitation dans l’espace.

Le bras de recherche de la société, Bell Labs, doit également s’associer à la société spatiale privée Intuitive Machines qui se chargera d’intégrer le tout dans un alunisseur.

artemis nasa 4G nokia
Image conceptuelle d’un astronaute Artemis marchant sur la surface lunaire. Crédits : NASA

Un support de communication essentiel

Cette collaboration s’inscrit dans le programme Tipping Point de la NASA, à travers lequel l’agence peut accélérer le développement de technologies spatiales en partenariat avec des entreprises privées.

«En tirant parti de notre histoire riche et fructueuse dans les technologies spatiales, de la communication par satellite pionnière à la découverte du rayonnement de fond cosmique micro-ondes produit par le Big Bang, nous construisons maintenant le premier réseau de communications cellulaires sur la Lune», a déclaré Marcus Weldon, directeur de la technologie chez Nokia. «Des réseaux de communication fiables seront essentiels pour soutenir une présence humaine durable sur la surface lunaire. En créant la première solution de réseau sans fil haute performance sur la Lune, Nokia Bell Labs plante une fois de plus le drapeau de l’innovation pionnière au-delà des limites conventionnelles».

Une fois en place, ce réseau 4G offrira un support de communication pour la transmission de données, le contrôle des charges utiles robotiques (rovers lunaires) ou pour la diffusion en continu de vidéos haute définition. Il fournira également aux astronautes de meilleures capacités de communication.