Jeff Bezos et la NASA s’associent pour une mission sur Mars

ESCAPADE Blue Origin NASA Jeff Bezos
Crédit : Rocket Lab USA/UC Berkeley

Dans le cadre du contrat annoncé hier, Blue Origin, propriété du fondateur d’Amazon Jeff Bezos, fournira un lanceur New Glenn pour la mission Escape and Plasma Acceleration and Dynamics Explorers de l’administration, également connue sous le nom d’ESCAPADE. ESCAPADE devrait être lancée à bord d’une fusée non éprouvée, la New Glenn, fin 2024.

ESCAPADE est une mission proposée par la NASA visant à étudier la magnétosphère de Mars, la zone magnétisée autour de la planète. Elle consistera à déployer deux petites sondes identiques qui effectueront des observations simultanées en deux points. Chaque satellite embarquera trois instruments : un magnétomètre pour mesurer le champ magnétique, un analyseur électrostatique pour mesurer les ions et les électrons, et une sonde de Langmuir pour mesurer la densité du plasma et le flux ultraviolet extrême solaire.

Les deux sondes sont développées par RocketLab en partenariat avec le laboratoire de sciences spatiales de l’Université de Californie, à Berkeley.

Un pari sur le New Glenn

Pour sa mission, la NASA a jeté son dévolu sur Blue Origin. Le lancement se fera à bord du New Glenn, une fusée de 95 mètres de haut censée proposer une capacité de levage allant jusqu’à quatorze tonnes en orbite géostationnaire et jusqu’à cinquante tonnes en orbite basse. Nous savions également que le véhicule devait rejoindre la flotte de lanceurs commerciaux de la NASA pour opérer des vols dès le milieu des années 2020.

La fusée comprendra un premier étage réutilisable qui pourra supporter jusqu’à 25 missions selon la société. Le lanceur sera alimenté par sept moteurs BE-4 réutilisables alimentés au gaz naturel liquéfié et par un prébrûleur riche en oxygène. Notez qu’il s’agit d’une fusée non éprouvée. Le vol inaugural du New Glenn, qui devait initialement avoir lieu en 2020, puis en 2022, aura probablement lieu à la fin de cette année, si tout se passe comme prévu.

Il est prévu que la mission ESCAPADE soit lancée fin 2024 depuis le Complexe 36 de Cape Canaveral, en Floride. Le voyage vers Mars doit durer environ onze mois.

new glenn blue origin
Illustration d’artiste du New Glenn, le futur lanceur lourd de Blue Origin. Crédits : Blue Origin

Rappelons que les équipes dirigées par Blue Origin sont également en lice pour développer un atterrisseur lunaire privé avec équipage. La société pourrait donc potentiellement poser des humains sur la Lune au début de la prochaine décennie dans le cadre de la mission Artemis 5. Les atterrissages des missions Artemis 3 et 4 seront gérés par SpaceX.

Par ailleurs, Blue Origin collabore également avec la société Sierra Space pour l’assemblage d’une future station spatiale commerciale. La structure sera exploitée par la NASA au cours de la prochaine décennie après le retrait de la Station Spatiale internationale.