in

Neuralink recrute pour des essais cliniques, ça vous dit ?

mars elon musk
Crédits : capture d'écran Youtube

Spécialisée dans le développement de puces cérébrales, la société Neuralink s’apprête à lancer des essais cliniques chez l’Homme. De premiers dispositifs pourraient être implantés chez des patients souffrant de lésions de la moelle épinière.

Qu’est-ce que la technologie Neuralink ?

Cofondée il y a près de cinq ans par Elon Musk, Neuralink est une société visant à développer des interfaces cerveau-machine pouvant être utilisées pour contrôler mouvements en enregistrant et en relayant l’activité cérébrale de l’utilisateur qui signale ses intentions, le tout sans fil.

Selon Musk, ces implants pourraient permettre aux personnes paralysées de commander un ordinateur par la pensée « plus rapidement qu’une personne utilisant les pouces« . Le système pourrait également être utilisé pour traiter la maladie d’Alzheimer, ou celle de Parkinson. À plus long terme, certains imaginent des humains dotés de capacités cognitives améliorées.

Pour ce faire, Neuralink a développé une puce composée d’électrodes. Ces « fils » de polymère de quatre à six micromètres d’épaisseur seront manipulés par un système de robots capables de les placer dans la région du cerveau contrôlant les mouvements volontaires. Ces signaux neuronaux seront envoyés à un réseau plus large, qui sera ensuite capable de les transmettre à des appareils.

Selon Musk, nous devrions ainsi considérer la technologie comme semblable au remplacement des neurones défectueux/manquants par des circuits.

cerveau puce neuralink
Crédits : capture YouTube / Neuralink

Bientôt des essais cliniques

Il y a quelques mois, deux de ces réseaux d’électrodes avaient été implantés dans le cortex moteur d’un primate pour enregistrer son activité neuronale pendant qu’il jouait à un jeu et d’une truie nommée Gertrude installée sur un tapis roulant. Désormais, la société recrute un « directeur d’essais cliniques » pour effectuer des tests de la technologie chez l’Homme. Nous pourrions donc bientôt passer au stade supérieur.

« En tant que directeur de l’essai clinique, vous travaillerez en étroite collaboration avec certains des médecins et ingénieurs les plus innovants, ainsi qu’avec les premiers participants à l’essai clinique de Neuralink » , indique l’annonce pour le poste à Fremont, en Californie. « Vous aiderez à constituer l’équipe chargée de permettre les activités de recherche clinique de Neuralink et aiderez à développer les interactions réglementaires qui accompagnent un environnement en évolution rapide et en constante évolution. »

Les premiers participants auront quant à eux « l’opportunité de changer le monde et de travailler avec certains des experts les plus intelligents et les plus talentueux de différents domaines« , selon l’annonce.

D’après Musk, la société aimerait en effet implanter ses premières puces dès cette année en commençant par les patients atteints de lésions de la moelle épinière. Ces derniers pourraient alors se connecter à divers appareils numériques leur permettant de communiquer avec des amis ou de naviguer sur le Web directement avec les ondes cérébrales.