in

Nettoyer sa voiture sans eau, une réelle alternative

Crédits : Pixabay

L’eau potable commence à devenir une ressource précieuse, et les alternatives permettant de l’économiser sont de plus en plus considérées. Or, le nettoyage de la voiture représente une part non négligeable de la consommation.

Réduire sa consommation en eau

Nettoyer sa voiture est souvent perçu comme une corvée. C’est pour cette raison qu’un grand nombre de personnes se tournent vers les stations de lavage, karchers et autres rouleaux automatiques. Si le rendu est parfois douteux (traces, endroits mal nettoyés), la consommation en eau est très importante. En France comme le rappelle ConsoGlobe, 6 % de la consommation moyenne d’eau potable est consacrée au nettoyage des voitures. Des centaines de litres sont nécessaires pour laver un seul véhicule, et à l’échelle du pays, cela représente 35 millions de mètres cubes d’eau chaque année !

Par ailleurs, l’eau résultant du lavage (eau résiduelle) se retrouve souillée par des métaux lourds et autres produits chimiques. De plus, les appareils utilisés pour ce type de nettoyage sont plutôt énergivores.

Les stations de lavage automatiques consomment énormément d’eau !
Crédits : Wikipédia

Le nettoyage à sec

Depuis quelques années déjà, certains automobilistes prônent le lavage sans eau, c’est-à-dire l’utilisation d’un produit d’entretien spécial accompagné d’un chiffon doux, idéalement en microfibre. Alors évidemment, il est inutile d’espérer des résultats probants dans le cas d’un véhicule couvert de boue, mais l’alternative reste intéressante.

Les produits de nettoyage à sec permettent de cibler certaines zones à laver. La saleté sera détrempée puis absorbée, avant que le propriétaire ne passe un coup de chiffon dessus. De plus, ces mêmes produits contiennent de la cire permettant de faire briller l’automobile. Toutefois, il incombe de choisir des produits biodégradables et sans aérosols, de préférence portant un écolabel européen. En effet, quel intérêt de vouloir réduire la consommation et la pollution de l’eau pour finalement utiliser des produits eux-mêmes polluants ?

Pour les personnes qui ne peuvent pas renoncer au lavage à l’eau, autant privilégier le lavage dans une station. Un nettoyage à domicile consomme deux fois plus d’eau. En effet, un lavage en station consomme environ 200 litres d’eau contre 500 litres dans le cas d’un lavage à domicile ! Pour les automobilistes qui le peuvent, il serait judicieux de s’équiper d’un récupérateur d’eau de pluie. Cette eau peut effectivement servir au nettoyage de la voiture, mais ne règle pas le problème des eaux résiduelles.

Articles liés :

Quels sont les bons gestes à adopter pour éviter le gaspillage de l’eau ?

Ce système de filtrage pour toiture change l’eau de pluie en eau potable !

Pourquoi l’eau est-elle si importante pour notre corps ?