in

Netflix travaille sur une technologie qui permettra à l’utilisateur de “contrôler” les acteurs

Crédits iStock

La technologie de narration interactive représente-t-elle l’avenir du cinéma et des séries ? La société américaine Netflix travaille en ce moment sur une technologie qui permettra à l’utilisateur de décider du sort des protagonistes.

Certains aiment les histoires qui se terminent bien, d’autres préfèrent que les choses finissent en chaos. Bientôt, il se pourrait que tout le monde soit contenté en décidant de la suite des événements dans les films ou les séries. En effet, la société américaine de streaming Netflix travaille sur la faisabilité d’une technologie qui donnerait les moyens aux utilisateurs de contrôler les décisions clés des intrigues.

Ainsi, certaines scènes nécessitant une prise de décision des principaux protagonistes seront disponibles en plusieurs variantes qui à leur tour détermineront la suite de l’histoire. « On va voir comment cela marchera. Pour l’instant, ce n’est qu’une expérience et nous verrons si cette technologie plaira. Cela donnera de nouvelles possibilités de création de ciné-romans », explique Reed Hastings, le directeur de l’entreprise Netflix, relayé par le Daily Mail.

Les acteurs des films et séries devraient alors tourner à l’avance de nombreux segments alternatifs à l’histoire pour laisser la possibilité aux spectateurs d’emprunter différents chemins dans cette dernière. Des versions plus complexes de la technologie pourraient même permettre aux amoureux de certains shows de les regarder « à l’infini ».

Netflix compte lancer un essai dès la fin de cette année avec un show pour enfants sur la base d’un personnage établi et il leur reviendra alors de choisir comment ce dernier devra agir et évoluer. Si l’expérience fonctionne, la société imagine adapter le concept pour les films et séries tous publics. L’entreprise ne dit pas si cela concernera des shows déjà existants ou de futures créations originales. « Dès que nous aurons de l’interactivité, vous pourrez tout expérimenter comme vous le souhaitez », ajoute Reed Hastings.