in

Cela ne prendrait qu’une centaine de jours aux zombies pour anéantir l’humanité

Crédits : Pixabay

En utilisant des modèles simulant la propagation des épidémies, une équipe d’étudiants britanniques a tenté de savoir en combien de temps les imaginaires et populaires zombies pourraient anéantir l’humanité. La réponse : en très peu de temps !

Le sujet d’une « apocalypse zombie » a toujours passionné et fasciné, les morts-vivants ayant même gagné en popularité depuis quelques années avec le succès de la série The Walking Dead. Probablement inspirés par cet engouement, une équipe d’étudiants britanniques a tenté de répondre à la question suivante : en combien de temps les zombies pourraient-ils anéantir l’humanité ?

L’étude, publiée dans le Journal of Physics Special Topics de l’Université de Leicester, en Angleterre, et relayée par Live Science, s’est basée sur l’utilisation du modèle SIR utilisé pour simuler et étudier la propagation des épidémies dans le temps. Ici, ils ont supposé qu’un zombie avait 90 % de chances de trouver et d’infecter un humain par jour, ce qui rendrait le virus zombie deux fois plus contagieux que celui de la Peste Noire qui a ravagé l’Europe dans les années 1300.

En supposant une population initiale de 7,5 milliards de personnes, les étudiants ont calculé que cela prendrait 20 jours à un seul zombie pour commencer une épidémie aux proportions notables. À ce moment-là, la pandémie a commencé. En ne supposant aucun isolement géographique, la population humaine tomberait à 181 personnes au jour 100 avec 190 millions de zombies errant autour.

En supposant cette fois-ci la possibilité d’un isolement géographique, les zombies ayant quelques limites dans leur capacité à se déplacer et à rejoindre des îles par exemple, notre destin serait (très) légèrement meilleur, à savoir qu’il ne resterait que 273 humains au jour 100, selon cette étude.

Les étudiants précisent toutefois quelques manquements à leur étude, suggérant qu’un modèle plus réaliste pourrait supposer que chaque zombie trouverait moins de victimes humaines au fil du temps, car il y aurait tout simplement moins d’humains à trouver. Aussi, « Nous n’avons pas inclus la possibilité pour les humains de tuer les zombies ». De quoi nous redonner un peu espoir en cas d’apocalypse.