in

Né pendant le pandémie de grippe espagnole, un homme de 101 ans guérit du Covid-19

Crédits : stevepb/Pixabay

Un homme de 101 ans a récemment guéri du Covid-19 en Italie. Il est rentré chez lui le 25 mars dernier accompagné de toute sa famille.

L’Italie reste à ce jour le pays le plus touché par la mortalité du Covid-19 avec plus de 11 500 personnes décédés depuis le début de l’épidémie. Malgré tout, on ne peut s’empêcher de relever des signes encourageants. La hausse de nouveaux cas testés positifs au SARS-CoV-2 n’a par exemple jamais été aussi faible (une augmentation de 4% au cours des dernières 24h, soit quatre fois moins qu’il y a quinze jours).

Autre signe encourageant : tout le monde peut guérir. Pour preuve, parmi les plus de 14 600 personnes remises de la maladie en Italie depuis le début des hostilités figure un homme de 101 ans originaire de Rimini. Nommé “M.P” par les autorités, le patient avait été testé positif au Covid-19 début mars.

« Le destin lui a proposé ce nouveau défi »

“M.P” est né en 1919 alors que la pandémie de grippe espagnole (nommée ainsi parce que l’Espagne fut le seul État à publier librement des informations sur la maladie) continuait de se propager à travers le monde. Provoquée par un virus H1N1 d’origine aviaire, on estime que la maladie a entraîné la mort de 20 à 50 millions de personnes en seulement deux ans. Soit environ deux à cinq fois plus que le nombre de victimes de la Première Guerre Mondiale.

La crise sanitaire que nous traversons aujourd’hui avec le Covid-19 est la plus importante essuyée par le monde depuis cette fameuse pandémie de grippe, et tel un formidable résistant, “M.P” a survécu aux deux.

« Il a tout vu, a déclaré la maire adjointe de Rimini, Gloria Lisi. Guerre, faim, douleur, progrès, crise et résurrections. Une fois franchi la barrière des 100 ans, le destin lui a proposé ce nouveau défi, invisible et terrible à la fois. Cela montre que même à 101 ans, l’avenir reste encore à écrire ».

covid grippe
Un camp de l’US Army à Aix-Les-Bains (France) pendant la pandémie de grippe “espagnole” en 1918. Crédits : Domaine public/Wikipédia

Comme quoi, même si effectivement les personnes âgées et celles qui ont des problèmes médicaux sous-jacents (hypertension artérielle, problèmes cardiaques ou encore diabète) sont plus susceptibles de développer des formes graves du Covid-19, il y a toujours de l’espoir.

Notez que “M.P” n’est pas le seul centenaire à avoir combattu la maladie. En Chine, un homme nommé Zhang Guangfen, âgé de 103 ans, s’est lui aussi remis après avoir été traité dans un hôpital de Wuhan, au début du mois.

Source