in

Ne pas mettre éteindre son téléphone pendant un vol, est-ce dangereux ?

Crédits : TeroVesalainen / Pixabay

Lors du décollage d’un avion, les passagers doivent éteindre leur mobile. Les personnes utilisant tout de même leur appareil mettent-elles tout le monde en danger ? Pourrions-nous utiliser nos appareils à bord, compte tenu des avancées technologiques ? Afin d’en savoir plus, voici l’avis d’un pilote de ligne.

Le « mode avion » est présent sur tous les smartphones, a spécialement utiliser lorsque l’on embarque sur un vol, une alternative au fait de complètement éteindre son mobile. Le site Motherboard a tenté de comprendre dans quelle mesure le fait de continuer à utiliser son portable dans l’avion était quelque chose de dérangeant, voir de dangereux.

Le principe suivant était alors lancé : les ondes émises par un téléphone perturbent les communications radio et dérangent les pilotes, mais ne représentent pas de réel danger pour le trafic aérien. En réalité, cela dépend du modèle de l’avion, mais également du modèle de téléphone utilisé.

Un pilote américain s’est exprimé sur le site AirlineUpdates, racontant un fait montrant que le risque est tout de même réel. Un jour, une mauvaise transmission des ordres de décollage a fait que deux avions ont failli décoller en même temps et entrer en collision. Signalé à temps, le problème avait été causé par le signal d’un téléphone portable.

« Il m’arrive d’entendre des interférences une ou deux fois par mois. Cela m’arrive donc très rarement. Si je devais faire une estimation, je dirais que ça représente 2-3% des vols » explique le pilote interrogé.

Lorsqu’un mobile reste actif, il cherche du réseau et cela se traduit par un « tut-tut-tut-tut » désagréable arrivant directement dans le casque des pilotes (comme à proximité d’une enceinte audio) et peut perturber les communications radio. Dans le cas où plusieurs dizaines de mobiles resteraient actifs lors du décollage, les pilotes ne pourraient absolument pas communiquer, surtout qu’au sol, les fréquences sont plus actives et le risque d’interférence plus important.

Les compagnies aériennes peuvent parfois proposer une utilisation du téléphone dans les avions, mais cela implique l’installation de capteurs à proximité des sièges afin d’éviter toute interférence. Cependant, le danger est à relativiser, surtout dans les plus grands avions, puisque la distance est plus importante, en prenant également en compte la présence d’une pièce destinée à l’équipage, cette dernière atténuant en grande partie les signaux indésirables. De plus, les pilotes sont formés aux difficultés de transmission, ce qui limite les risques.

« Ne pas mettre votre téléphone en mode avion n’est donc pas très dangereux. Il n’y a pas vraiment de conséquences ni d’amendes quelconques, tant que vous ne vous comportez pas mal avec l’équipage. Il faut cependant souligner que ça peut être pénible pour les pilotes, et que votre batterie se videra extrêmement vite. Alors s’il vous plaît, n’oubliez pas de mettre votre téléphone en mode avion quand vous volez. Et profitez du voyage. »

Par ailleurs, le mode avion est un moyen parmi tant d’autres de lutter contre les effets néfastes des smartphones sur le corps humain. Comme celui-ci bloque les systèmes de communication mobile UMTS, LTE et bien sûr GSM, il est conseillé de l’utiliser chez soi par exemple lors des périodes de sommeil.

Sources : MotherboardDangers Ondes