Nous pensions que les ruines d’une structure sous-marine en forme de beignet située près de l’île de Zakynthos, en Grèce, étaient jadis une ancienne cité perdue au fond des mers. Mais selon une récente analyse scientifique, il s’agirait d’un phénomène géologique naturel vieux de 5 millions d’années.

En 2013, des plongeurs pensaient avoir débusqué les restes d’une ancienne cité engloutie. Comment leur en vouloir ? Des colonnes, peut-être même des chapiteaux, des disques creusés en leur centre comme des beignets… Leurs images directement publiées sur Google Earth, il était alors temps pour l’Ephorate of Underwater Antiquities de lancer une analyse sous-marine. Il y a quelques jours, des chercheurs dépêchés sur place ont établi que ces vestiges n’avaient rien d’humain, mais qu’il s’agissait de concrétions naturelles créées par une réaction chimique sous-marine entamée durant l’époque Pliocène, il y a environ 5 millions d’années.

« L’absence de poterie, de pièces ou d’éléments décoratifs » était déjà un indice: la main de l’Homme n’avait rien à voir avec cette « cité« , note le GuardianEn réalité, ces éléments « sont un sous-produit naturel de la décomposition du méthane. Ils sont bien le fruit d’une ancienne civilisation. Mais une civilisation microbienne, pas humaine« , peut-on notamment lire dans le New York Times. La faute au méthane, donc. Le gaz, en remontant de failles sous-marines, traverse des couches de sédiments qui contiennent des bactéries. Ces bactéries consomment ce méthane pour en tirer de l’énergie et, par ce processus, changent la composition chimique de l’eau, entraînant la précipitation de minéraux sous forme de dolomite. À terme, la dolomite mêlée aux sédiments finit par former ces remarquables concrétions.

University of Athens

University of Athens

Cette réaction chimique n’a rien de rare, mais elle se produit le plus souvent par 100 mètres de profondeur. Quoi qu’il en soit, vieux de 5 millions d’années, l’Homme aurait donc difficilement pu façonner ce bijou géologique. Les Grecs, d’ailleurs, n’érigeront leurs premières Cités qu’au VIIIe siècle avant J.C.

Source : Livesciences