in

Ne croyant pas à la mort du patron d’une plateforme de cryptomonnaie, ils réclament l’exhumation de son corps !

Crédits : PxFuel

Un entrepreneur décédé en fin d’année 2018 était à la tête d’une importante plateforme d’échange de cryptomonnaie. Néanmoins, il était le seul à connaître les mots de passe indispensables à l’accès aux portefeuilles des clients. Ces derniers réclament l’exhumation de son corps, ne croyant pas à son décès.

Des actifs chiffrés à 190 millions de dollars

Le dénommé Gérald Cotten était ce que l’on nomme un “crypto millionnaire”. En effet, celui-ci avait fait fortune grâce au célèbre Bitcoin. En 2013, l’intéressé fonde QuadrigaCX, présenté comme étant la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaie au Canada. Il faut tout de même savoir que cette dernière était utilisée par environ 115 000 personnes.

Or, le fait est qu’en décembre 2018, Gérald Cotten a perdu la vie en Inde. L’homme était atteint de la maladie de Crohn, une forme de maladie inflammatoire chronique de l’intestin. Et comme l’explique The Independant dans un article du 11 décembre 2019, le décès de l’entrepreneur est à l’origine d’une affaire rocambolesque.

En effet, l’homme était le seul à détenir les clés privées donnant accès aux portefeuilles clients ! Or, pas moins de 190 millions de dollars s’y trouvent encore actuellement. Autrement dit, les utilisateurs de la plateforme QuadrigaCX n’ont plus du tout accès à leur argent. D’ailleurs, un petit tour sur le site permet de le vérifier, avec la présence de deux messages publiés en février et avril 2019 (voir ci-dessous).

plateforme bitcoin
Crédits : QuadrigaCX

Ils réclament exhumation et autopsie !

Depuis le décès de l’entrepreneur, de folles rumeurs circulent. Certains pensent que celui-ci a simulé sa propre mort afin de s’enfuir avec le pactole. Les mécontents se sont alors réunis afin d’engager des avocats. L’objectif ? Réclamer à la police une exhumation et une autopsie post-mortem du corps de Gérald Cotten !

Il n’existe aucune preuve que l’homme ait simulé son décès pour s’enfuir. Toutefois, les avocats ont affirmé l’arrivée de nouvelles informations justifiant le besoin d’avoir de réelles certitudes concernant le décès de Gérald Cotten. En revanche, la nature de ces informations n’a pas été révélée. Néanmoins, les plaignants et leurs avocats espèrent que l’exhumation et l’autopsie auront lieu avant le printemps 2020.

Depuis le décès de l’entrepreneur, divers experts se sont intéressés à cette affaire. Certains ont découvert qu’au début de l’année 2019, QuadrigaCX était en plein litige avec la Canadian Imperial Bank of Commerce à propos d’une somme de 17 millions d’euros. D’autres ont relevé des mouvements d’argent suspects au niveau de portefeuilles qui auraient du être inaccessibles.

Articles liés :

Miner du Bitcoin consommerait quatre fois plus d’énergie que le minage de l’or !

Voici le Satoshi, la plus petite fraction du Bitcoin !

Qu’est ce que le Centre de lutte contre les criminalités numériques ?