in

Vous n’avez pas la mémoire des noms ? Voici trois conseils

Crédits : HypnoArt/Pixabay

Parmi les failles classiques et communes de notre cerveau, on trouve le défaut de mémoire des dates ou encore des noms. Pour remédier à cela et renforcer sa mémoire des noms, un psychologue nous donne trois conseils.

La mémoire humaine ne fonctionne pas selon un principe de classification, mais plutôt selon celui des associations, à savoir l’interconnexion de différentes informations, toutes associées à d’autres informations. Nombreuses sont les informations qui entrent dans notre mémoire, et c’est justement les associations que l’on fait avec ces nouvelles informations qui font qu’on les retient, ou pas. Lorsque l’on rencontre une personne pour la première fois et que l’on ne sait rien d’elle, son prénom n’est associé à aucune autre information, c’est pourquoi nous l’oublions si souvent. Il existe des moyens de remédier à ces défauts de mémoire, et Tom Stafford, psychologue, partage trois conseils qui vont en ce sens.

Tout d’abord, une technique connue et qui fonctionne pour d’autres domaines, la répétition. D’une manière générale, se répéter une information la renforce dans la mémoire. Prononcer oralement le prénom de la personne devient de plus un acte personnel.

Ensuite, provoquer l’association du nom à quelque chose que l’on connaît, même s’il n’existe aucun rapport. En faisant cela, on ancre le nom dans la mémoire puisqu’il se voit associé à quelque chose, ou quelqu’un, de connu, comme un souvenir ou une personne qui porte le même nom et que l’on connaît bien.

Enfin, l’association du nom de la personne avec une information la concernant. En associant le nom avec un trait physique, un élément que l’on vient d’apprendre sur sa personne ou une information quelconque, même bizarre, on l’ancre dans la mémoire personnelle. Ce lien permet alors d’établir un réseau d’associations dans la mémoire et de retenir le nom.

Source : BBC