in

La navette X-37 B de retour d’une mission secrète de deux ans

Crédits : United States Air Force/Michael Stonecypher/Wikipedia

Nous avions déjà parlé de X-37B sur ce site. La navette a atterri la semaine dernière après une mission secrète de près de deux ans pour l’armée de l’air américaine, qui en comprend deux dans sa flotte.

Si la plupart des engins spatiaux se font connaître à coup de millions de dollars de communication, ce n’est pas le cas de cette navette miniature. Construite par Boeing et entièrement automatisée, elle a été lancée par une fusée Atlas 5 et est alimentée par deux panneaux solaires pendant son vol, ce qui lui permet de rester en orbite pendant de longues périodes.

Lancée en orbite autour de la Terre par l’armée américaine en décembre 2012, il semble impossible de savoir quelle est la raison de sa présence et pour quelle raison elle est inoccupée. Elle effectue une mission du nom de OTV-3 (Orbital Test Vehicle-3) mais le site Space.com indique que le projet est classé Top Secret. Seule information donnée par l’US Air Force, « la mission est en cours ».

Difficile d’en savoir plus. L’armée de l’air indique seulement que l’X-37B a été conçue pour « expérimenter des technologies destinées à une plateforme spatiale de l’armée de l’Air qui sera fiable, réutilisable et inoccupée ». Ses dimensions sont relativement faibles avec 9m de long pour 4,5m de large et une masse totale de 5,5 tonnes. La navette aurait déjà effectué 3 vols depuis 2010. [Les vidéos de son retour sur Terre ont été supprimées].