in ,

La Nasa teste une “soucoupe volante” pour atterrir sur Mars

Crédits : NASA/JPL-Caltech

La « soucoupe volante » LDSD (Décélérateur Supersonique de Faible Densité) est un engin mis au point par la NASA dans le but de faire atterrir sans dégât de lourdes charges à l’occasion des prochaines missions prévues sur la planète Mars.

Pouvant transporter jusqu’à deux tonnes, le prototype LDSD a été testé le 28 juin dernier de la base militaire de l’île hawaïenne de Kauai. Il a été porté jusqu’à 36.600 mètres par un ballon gonflé à l’hélium, et une fois cette hauteur atteinte, le moteur à propergol de type Star48B à tuyère longue est mis à feu et élève le prototype à une altitude de 54.900 mètres. La structure gonflable Supersonic Inflatable Aerodynamic Decelerator (SIAD) est alors déployée et la soucoupe décélère progressivement. Une fois que le prototype LDSD a ralenti jusqu’à la vitesse de Mach 2.5, un parachute SDSP (Supersonic Disk Sail Parachute) achève de le freiner pour qu’il effectue un atterrissage en douceur.

Réussite ? Pas tout à fait puisque le dernier parachute s’est mis en torche, entrainant un amerrissage compliqué durant lequel l’appareil aurait été lourdement endommagé. Malgré cela, la NASA s’obstine à voir le bon côté des choses, les premières phases (et les plus importantes) se sont parfaitement déroulées et l’échec du parachute ne sera que l’occasion de collecter de nouvelles données pour mieux envisager le prochain test prévu pour le mois d’août.

>> Découvrez aussi comment sont testés les parachutes qui permettront d’atterrir sur Mars

Crédits photo : NASA/JPL-Caltech
Crédits photo : NASA/JPL-Caltech

Source : Nasa

– Illustration : NASA/JPL-Caltech